Le grand camouflage / écrits de dissidence (1941-1945)
EAN13
9782021289275
ISBN
978-2-02-128927-5
Éditeur
Seuil
Date de publication
Collection
ESSAI LITTE H.C
Nombre de pages
128
Dimensions
18 x 13 x 1 cm
Poids
146 g
Fiches UNIMARC
S'identifier

Le grand camouflage / écrits de dissidence (1941-1945)

Seuil

Essai Litte H.C

Offres

Ce petit volume, sous la direction de Daniel Maximin, comprend les sept articles écrits par Suzanne Césaire pour Tropiques, la revue littéraire la plus importante des Antilles : quatorze numéros publiés à Fort-de-France, entre 1941 et 1945, bravant la censure à l’époque de la Résistance, appelée là-bas la « Dissidence ». Sept textes, sur les thèmes de la poésie, du surréalisme, des Antilles et des racines africaines, qui manifestent avec force l’entrée des cultures antillaises dans la modernité politique et littéraire, la rupture brutale et ironique avec le carcan des traditions doudouistes des écrits coloniaux, et l’ouverture à tous les vents artistiques des Amériques, d’Europe et d’Afrique.En 1941, André Breton, en route vers New York, fait une escale d’un mois en Martinique, où il se lie d’amitié avec Aimé et Suzanne Césaire. La seconde partie de ce recueil se fait l’écho de ces rencontres (auxquelles participent également Lévi-Strauss, Pierre Mabille, André Masson, Wifredo Lam, Jacqueline Lamba, l’épouse peintre de Breton), fructueuses et marquantes pour chacun : on y trouvera un texte-hommage d’André Breton à Suzanne, des extraits de Martinique, charmeuse de serpents d’André Breton qui dialogue avec André Masson, un texte de René Ménil. Enfin, figurent quelques poèmes d’Aimé Césaire inspirés par Suzanne, et un texte, écrit pour ce recueil, de leur fille Ina Césaire, écrivain et ethnologue, évoquant avec émotion la figure de sa mère. L’ensemble est présenté et mis en perspective par Daniel Maximin.Suzanne Césaire (1915-1966) fut cofondatrice en 1941 de la revue littéraire Tropiques. Figure méconnue en France, elle joua un rôle marquant dans la genèse de la poétique d’Aimé Césaire, et dans la génération de Tropiques. Elle est aussi l’initiatrice d’une importante lignée d’écriture féminine aux Antilles.
S'identifier pour envoyer des commentaires.