Une douce lueur de malveillance
par (Libraire)
1 septembre 2018

Souvenirs, souvenirs

Intrigue familiale, suspens psychologique et tueur en série : un cocktail bien corsé pour un roman où la mémoire joue le premier rôle.
Autour d'une scène traumatique originelle, le massacre des parents, Dan Chaon construit un roman de la relativité. Voit-on tous la même chose ? Et même si nous voyons la même chose, sommes-nous capables de nous en souvenir de la même manière ?
Jonglant avec les points de vue, l'auteur nous balade dans un tourbillon passionnant où rien n'est jamais certain, sauf peut-être la science, celle qui innocente Rusty, accusé à tort de la tuerie et qui sort de prison au début du roman, trente ans après y être entré.
Inventif, noir, addictif, c'est un roman policier sans policier, une enquête aux confins de l'intellect humain, là où sommeille le pire des assassins : l'oubli.

Tous les conseils de lecture

Le , Obliques

Sémiologue et spécialiste du langage corporel, Elodie Mielczareck vient de sortir "La stratégie du caméléon ; s'adapter à tous les profils grâce à la communication non-verbale". Présentation de l'éditeur : Imaginez un monde où vous seriez télépathe... Un monde où vous plongeriez instantanément dans la tête de votre interlocuteur :…

Tous les événements