Conseils de lecture

8,30
par (Libraire)
18 mai 2022

Chef d'oeuvre discret

"C'est pendant l'été 1968 que je tombai amoureux et que mon père se noya."
Voilà commence ce chef d'œuvre discret de la littérature américaine.
En tout juste 150 pages, Charles Simmons fait éclater une petite bombe d'émotion avec ce roman paru en 1996 mais qui continue à bouleverser lecteurs et lectrices. Sa réédition en poche, aux éditions Libretto, nous permet de remettre en avant ce récit magnétique, ce conte initiatique, cette tranche de vie, cruelle et nébuleuse, comme l'adolescence.


Núria Tamarit

Sarbacane

28,00
par (Libraire)
10 mai 2022

Epoustouflant

Qu'importe la cruauté des hommes et la rudesse du climat si Joana trouve assez d'or pour rentrer chez elle. C'est sans compter sur la malhonnêteté et la cupidité des orpailleurs qui la laisse en plan. Qu'à cela ne tienne, elle n'abandonnera pas si facilement ses espoirs de retrouver sa patrie.

Traitant à la fois du rapport entre l'homme et son environnement, de la cause féminine et du désir de vengeance, le récit se construit autour d'une fantasmagorie saisissante.
Les dessins expressifs et colorés tranchent avec l'escalade de la violence. Un ouvrage
remarquable sur fond de Princesse Mononoke.


20,00
par
2 avril 2022

Dans les silences de Mathilde

Une bonne rasade de roman noir, un trait de thriller, une bonne dose sociétale et voilà un joli cocktail que se sirote très bien.
Ce savoureux mélange est servi dans un style ramassé et percutant, une belle maîtrise du rythme, et ce réalisme qui cimente le tout, comme une pierre de Comblanchien....


Le Quartanier

21,00
par
2 avril 2022

Avis de fin d'information

Dans les replis des détails de la procédure, un régal pour les amateurs, le récit ne perd jamais le fil du roman social.

Très belle mécanique, dans laquelle le suspense est savamment entretenu, les jeux de pouvoirs décryptés, le vocabulaire riche et précis, sans jamais déborder.

Mais la mécanique broie les acteurs, comme le précédent opus de cet auteur, et ne laisse pas le lecteur indifférent.


14,50
par (Libraire)
30 mars 2022

Un livre pareil à un paquet de chamallows, qui se savoure et s'apprécie à tout âge !

"Les Mémoires de la Forêt", c'est le voyage de Ferdinand, qui perd le fil de ses souvenirs, à mesure que la maladie de l'Oubli-tout le gagne. Son seul espoir était un journal intime dans lequel il avait consigné toute sa vie et laissé comme manuscrit à la librairie de la forêt. Malheureusement pour lui, l'ouvrage vient d'être acheté par un mystérieux inconnu. C'est ainsi que commence l'expédition d'Archibald, le libraire altruiste, et de notre vieil ami, tous deux bien décidés à remettre en ordre le passé de ce dernier.

En plus d'être une aventure riche en rebondissements et attendrissante, le livre est richement illustré par Sanoe, qui ajoute une dimension éblouissante au récit.
Initialement prévu à partir de 9 ou 10 ans, il touchera le cœur des petits et des grands qui auront l'audace de mettre le nez dedans !