Genre humain (Le), n  55
EAN13
9782021162301
ISBN
978-2-02-116230-1
Éditeur
Seuil
Date de publication
Collection
GENRE HUMAIN (55)
Nombre de pages
272
Dimensions
23 x 15 x 1 cm
Poids
458 g
Fiches UNIMARC
S'identifier

Genre humain (Le), n 55

Seuil

Genre Humain

Offres

Les textes réunis dans ce volume ont pour origine un double constat.– Le premier est celui de l’omniprésence institutionnalisée, depuis deux ou trois décennies, de l’expression d’« art contemporain ». Le contemporain est à cet égard héritier du moderne : à quelle(s) histoire(s) avons-nous ici affaire ? Que devient la notion d’art, confrontée à des manières de faire qui, parfois, s’éloignent considérablement des traditions artistiques reçues, y compris modernes, ou en réactivent de très anciennes ? Enfin, quel type de présent, artistique ou non, dessinent ces démarches, et quel usage en avons-nous ?– Second constat : une partie de l’histoire de l’art dit « contemporain », peut-être la moins négligeable, est aujourd’hui écrite par des artistes. Ce volume interdisciplinaire vise ainsi à s’interroger sur le sens qu’acquièrent l’apparition et la multiplication d’artistes-historiens, artistes-archivistes, à la fois du côté de l’inscription sociale des pratiques artistiques, et du côté des disciplines savantes qu’elles s’approprient, miment ou détournent. Les artistes font donc "des histoires", notamment les histoires qui manquent et dont ils se font aujourd’hui les chroniqueurs. Occultées, ou seulement supposées, ces histoires sont les restes « indignes » de figurer au registre de l’histoire des représentations. En travaillant à les documenter, à les inscrire et à les constituer en matériaux, ces pratiques contemporaines leur confèrent une historicité dont le cadre se réfléchit sous la forme changeante de l’aujourd’hui. C'est une critique de ces historiographies issues de l’activité artistique que ce volume entreprend. Jean-Philippe Antoine est professeur d’esthétique à l’université de Paris 8.Catherine Perret est professeur d’histoire et de théorie des arts à l’université de Paris 8.
S'identifier pour envoyer des commentaires.