Les collectionneurs d'images

Jóanes Nielsen

La Peuplade

  • par (Libraire)
    16 décembre 2021

    Quarante années d'histoire des Îles Féroé, ce petit bout de Danemark fait d'insularité, de singularité, et auréolé d'une mélancolie toute scandinave . Par le prisme des parcours de vies de six garçons, ( Djalli, Ingimar, Steffan, Fríðrikur, Olaf et Kári ), de leur enfance commune jusqu'à leurs morts, Jóanes Nielsen nous livre une fresque d'une beauté éclatante, traversant la jeunesse, les rites de passage à l'âge d'homme, l'amitié qui se dit et les amours qui se taisent, les rires, les larmes, les multiples masculinités, et la violence crue de la vie, parfois. Déclaration d'amour à ce lieu reculé du monde, ce grand livre est autant une saga qu'une invitation au voyage.


  • 20 octobre 2021

    Images

    1952, Îles Féroé sur plus de 40 ans…Islande, Danemark…..

    Le roman se présente sous la forme d’une nécrologie de cinq garçons qui se sont rencontrés à l’école et ont gardé des contacts épisodiques au cours de leur vie. Le sixième garçon témoigne des circonstances de la disparition de Djalli, Ingimar, Steffan, Fríðrikur, Olaf puis Kári avec lesquels il partageait le même lien de camaraderie à savoir collectionner des images.

    A travers cette génération et un large panel social, Joanes Nielsen retrace la sévérité de leur enseignement, leur adolescence, leur vie de famille, leurs questionnements politiques et philosophiques, leurs personnalités, leurs désirs de liberté…

    Roman socio-politique insulaire réaliste et foisonnant d’odeurs, de sons, de croyances, alternant humour ou poésie avec la brutale réalité de la misogynie et de l’homophobie
    Hommage documenté précieux aux Îles Féroé et à ses mentalités.

    Authentique, attachant, brillant.


  • par (Libraire)
    22 juillet 2021

    A travers le destin de six garçons, c'est le portrait de l'archipel des îles Féroé de la seconde moitié du XXe siècle que dresse ici Joanes Nielsen. Roman de l'insularité, intime et universel, roman d'apprentissages, de l'éclat de la jeunesse à celui de l'âge d'homme. Portrait sans fard d'un lieu reculé du monde, réputé pour sa rudesse et sa saisissante beauté, entre rires, larmes et quelques empoignades, celles qui tissent les liens les plus forts. Une bien jolie fresque.


  • par (Libraire)
    17 juin 2021

    Ce splendide roman met en scène des années 50 aux années 90 six garçons scolarisés dans la même école. C'est un véritable hommage aux îles Féroé et à leurs habitants. Embarquez-vous vers cet archipel ! Cela vaut vraiment le voyage et la lecture.


  • par (Libraire)
    16 avril 2021

    Foisonnant, ambitieux, passionnant !

    En littérature, certains territoires sont absents, pour ne pas dire complètement oubliés. Les îles Féroé, par exemple. Alors quel bonheur, quand une excellente maison d'édition comme La Peuplade décide de s'intéresser à un roman écrit en féroïen par un Féroïen ! D'un seul coup, c'est tout votre horizon qui s'élargit. D'autant qu'ici, vous avez affaire à un joli pavé, qui vous laisse le temps de vous imprégner de l'ambiance.
    "Les Collectionneurs d'images" raconte le destin de six garçons nés aux Féroé en 1952. Leur point commun, c'est leurs lieu et date de naissance, ainsi que l'école qu'ils ont fréquentée. À la récréation, ils s'échangent les fameuses images qui donnent son titre au roman. Mais sinon, leurs origines sociales, leurs aspirations, et tout simplement les hasards de la vie, rendent leurs trajectoires très variées. L'un meurt très tôt d'une méningite, l'autre s'embarque sur un bateau de pêche, un troisième devient expert-comptable. Certains se marient, d'autres non, tandis que l'un d'eux peine à faire accepter son homosexualité. Ces six portraits entrecroisés permettent à l'auteur de témoigner de l'évolution du quotidien des Féroïens, eux qui sont souvent tentés d'aller refaire leur vie hors de l'archipel, par exemple au Danemark.
    Évidemment, avec une telle saga – foisonnante, ambitieuse, passionnante –, les rebondissements sont si nombreux qu'il serait illusoire d'en résumer l'intrigue. Alors si vous soirées sont longues et vos envies d'évasion impérieuses, n'hésitez pas !