L'ombre couvre leurs yeux
par (Libraire)
15 avril 2016

Lumières dans les marais

Dès le premier paragraphe, vous avez déjà tout compris : vous êtes sur le territoire d'Elie Treese, là où le plus médiocre des sales types peut vous asséner une métaphore d'une poésie renversante sans que tout ça paraisse bizarre, là où les passions humaines sont comme des moustiques qui cherchent leur pitance salée entre la boue et les étoiles, là aussi où les petites tragédies et le crépitement des secrets qui flambent résonnent bien longtemps dans les têtes, dans les cœurs et par delà les années.

Tous les conseils de lecture