Mailloux

Le nouvel Attila

17,00
par (Libraire)
28 janvier 2016

La supplique du libraire

Je vous en prie : lisez ce livre, faites cet effort, plongez dans cette langue, cette langue étrange, bourgeonnante, en éclosion permanente, acceptez de vous faire bousculer par elle, de ne pas lire pour une fois, cette fois seulement, ce que vous avez l'habitude de lire, de vous émerveiller devant son invention et son mystère. Cette langue ne vous y opposez pas, n'entrez pas en conflit avec elle, laissez-la vous prendre par la main et vous emmener là où l'on va rarement en littérature, dans ces confins où poussent la végétation la plus belle et la plus fragile. Faites cette concession, faites ce minuscule sacrifice aux conventions, je vous en prie, faites-le et vous serez récompensé au centuple.

Tous les conseils de lecture