Laure M.

Conseillé par (Libraire)
31 janvier 2024

Un conte noir et magnifique

C’est l’histoire d’un jeune guérisseur qui a le don de comprendre la langue des choses cachées, une langue qui se lit dans les silences, sous les corps et à l’intérieur des murs.
Ce don lui vient de sa mère. Elle qui lui a tout appris et montré comment prendre soin de l’autre dans un monde obscurci, le laisse pour la première fois seul, se rendre dans un village reculé, le Fond du Puits, pour guérir un nourrisson. Il va passer la nuit dans ce village froid et sans lumière. Et cette nuit sera pour lui une initiation autant qu’une transgression ! Car sa mère lui a toujours dit de ne jamais s’écarter de sa mission initiale et de ne laisser aucune trace derrière lui. Sauf que ce jeune guérisseur sent le besoin de comprendre, de creuser là où des murs ont été érigés. Plus il creuse plus il entend les larmes et les cris enfouis de tout un village meurtri par des années et des années de violence masculine, ainsi que par les silences qui ont couvert ses violences. Un conte noir qui vous happe tant les mots sont beaux et justes.

Conseillé par (Libraire)
31 janvier 2024

Un premier roman touchant et doux qui nous parle de la famille, de la mémoire et de la foi. Nous sommes quelque part en France dans un presbytère où vit une famille de pasteurs néerlandais, celle de la narratrice qui nous raconte à travers de courts et beaux paragraphes le quotidien de cette famille, alors sensible, tendre, affectée, fantaisiste, soudée. C’est la force de ce roman. Nous sommes invités à partager, un temps, la vie d’une famille peu ordinaire et bienveillante, dont les névroses ne sont pas lourdes ou destructrices mais au contraire acceptées et recueillies par la narratrice qui porte sur ses proches un regard affectueux et aimant. La famille qu’elle nous décrit s’apparente à un cocon bien que celle-ci ait ses fragilités. Le grand-père perd la mémoire, le père est en dépression, le frère, qui est sur le point de devenir pasteur à son tour, doute. Quant à la mère, elle est vaillante. Pasteure du village, elle travaille sans faille sur ses prédications et veille, au côté de sa fille, sur ce petit monde aimé et aimant. Un roman plein de douceur.

Conseillé par (Libraire)
24 octobre 2023

Un premier roman chaleureux

Un premier roman réussi. Il nous touche grâce à la sagesse du narrateur qui tutoie notre personnage principal, Tarek, un homme d'infortune. L'existence de ce dernier ébranle la famille et les traditions sur lesquelles la morale repose. Né au Caire dans une famille chrétienne, il embrasse la vie rangée qui lui était dessinée jusqu'au jour où il rencontre Ali, un jeune homme lumineux et bouleversant. L'intimité qui se noue entre les deux hommes va transformer la vie de Tarek et le pousser à l'exil. Une transformation qui sera incomprise de tous, excepté du narrateur qui, par le tutoiement, tente de sonder, comprendre, aimer, excuser Tarek, un homme dont on comprendra l'importance qu'il revêt aux yeux de ce dernier, au fil de la lecture. Un roman touchant et essentiel !

18,00
Conseillé par (Libraire)
16 septembre 2023

Un huis clos délicat !

Deux couples se retrouvent autour d'un dîner. Étienne et Claudia d'un côté, les hôtes. Johar et Rémi de l'autre, les invités. Le premier est un jeune couple antinomique. Lui est un avocat carriériste, confiant et séducteur. Elle est une kinésithérapeute idéaliste, timide et complexée. Le second est quant à lui un couple sur le point de s'effondrer. Rémi est un professeur jovial. Johar est une ambitieuse qui a réussi dans le monde de l'entreprise et à qui tous les honneurs sont promis. Quatre personnages aux caractères différents, finement détaillés par l'autrice qui met en place un suspense intimiste autour de ce dîner qui va doucement péricliter. Au sein de ce huit-clos, les quatre protagonistes alternent leur point de vue, nous dévoilant des êtres nuancés qui font de ce roman un texte intime, social et féminin car l'accent est essentiellement mis sur Claudia, Johar et leur complicité naissante. Il y a une tension narrative mais l'essentiel du roman se situe dans la subtilité des personnages !

Conseillé par (Libraire)
12 septembre 2023

Une épopée sauvagement poétique !

Le chien des étoiles, c’est d’abord l’histoire de Gio, un jeune Gitan, dont l’existence n’est plus la même depuis qu’il a reçu un tournevis dans le crâne. Désormais, Gio est happé par la beauté de la nuit qui l’appelle chaque soir quand le monde s’endort. Elle l’invite à écouter son chant, le murmure des chouettes, les reflets de la lune. Depuis son accident, il se sent à moitié en vie. Il a un pied dans le monde des vivants, un pied dans le monde de la nuit (le début d’un au-delà). Ce chant envoûtant et magnétique qui l’enveloppe, censé apporter de la poésie, n’efface pourtant pas la violence humaine dont il est témoin. Son accident provoque un règlement de compte qui se terminera mal et entraînera Gio à fuir, en compagnie de deux êtres tout aussi singuliers et cassés que lui : Papillon et Dolorès. Ensemble, ils vont vivre un voyage dans le monde douloureux et sanglant des humains. C’est l’histoire de leur destin, un périple à la fois cruel et tendre, raconté dans la langue de Rouchon-Borie, alors brute, poétique et déchirante.