Littérature -.

Poésie

Christian Viguié

Table Ronde

18,00
par (Libraire)
30 juin 2022

De l'aube au crépuscule

Si vous ne connaissez pas encore la poésie de Chrisitan Viguié, je vous invite grandement à découvrir ses mots!

Ce livre contient 4 recueils de poèmes qui parlent de l'observation de la Nature, d'une vie simple, modeste, quelques murs, nus, une fenêtre pour observer le ballet des oiseaux, la faune, la flore, un lit, une chaise, un bureau. Il n'en faut pas plus au poète pour sonder son âme, revenir sur ses souvenirs, ses amours perdues, ses doutes, ses joies ses peines, l'émerveillement que lui procure cette observation et la profondeur de la solitude.
La plume de Christian Viguié est d'une rare beauté, à lire en cheminant sur les sentiers de notre magnifique région.

Aurélie

par (Libraire)
30 juin 2022

Troublante Chaleur

Après "Un mariage anglais" Claire Fuller revient avec un roman envoûtant !
Ce nouveau roman est un livre-cocktail! Non, pas seulement parce qu'il y a pas mal d'alcool entre ces pages, mais parce qu'il y a tout un tas d'émotions, d'éléments romanesques, une grande richesse subtilement dosée, équilibrée, qu'il serait compliqué à résumer, restreindre. Il y a de la passion, du secret, du mystère, de la déception, des joies, des peines, des rires, des crises, des souvenirs trop présent, et d'autres qui s'effacent, ou se trompent, des arrangements avec ce qu'il s'est réellement passé, des cris, de la musique, une maison délabrée, et ses fantômes, son histoire trouble, la chaleur, un lac, des personnages qui ont tous des choses à cacher, pour qui la vérité est une notion complexe...
Et en disant cela, je me rends compte qu'il en manque encore. Je retrouve dans ce texte ce que j'avais apprécié dans son précédent roman, une véritable habilité à construire un récit, lui donner une architecture, ménager le suspense, aguicher le lecteur, donner, reprendre, le manipuler un peu mais surtout compter sur son intelligence pour combler les non-dits selon son envie. Rien n'est donné facilement et pourtant tout est fluide.
J'ai beaucoup aimé le côté légèrement gothique qu'on trouve dans ce roman, Kasischke ou Oates, voire Du Maurier, ne sont pas loin. De la comedia dell'arte, ou du drame shakespearien, et des notions théologiques, sur le pardon ou le pêché, Hawthorne n'est pas loin, sans oublier Austen Brontë, un soupçon de ceci et de cela, et puis finalement pourquoi le rapprocher absolument de quelque chose, Claire Fuller fait du Claire Fuller et c'est très bien ainsi.

Aurélie

Camille Laurens

Folio

8,40
par (Libraire)
30 juin 2022

Fille(s)

Quel livre!
Une vie entière, une vie de fille, de mère en fille, des générations qui se succèdent, des choses qui évoluent et d'autres qui restent immuables, des doutes, des questions, des failles, des forces, la transmission, ce que la société, la famille attend de nous que l'on soit, et ce que nous voudrions être.

Ce livre n'a jamais autant été d'actualité, de toutes les actualités, car il aborde avec justesse, littérature, et un subtil mélange de lucidité et de pudeur tout ce qui constitue la vie sociale et intérieure d'une fille, de sa naissance, son adolescence, sa vie de jeune femme, de mère (qui elle souhaite le devenir à son tour), de grand-mère...

On dirait un livre qui contiendrait tous ceux d'Annie Ernaux.
Chacun, chacune, y trouvera forcément un écho avec sa propre vie. Que l'on se sente fille, ou non.

Aurélie

Sabine Wespieser Éditeur

22,00
par (Libraire)
24 juin 2022

Abattre les murs !

Parce que donner un visage humain à l'exil permet de comprendre que l'Autre est un Autre soi avec une histoire différente : un roman fort et indispensable !

Aurélie

Sabine Wespieser Éditeur

22,00
par (Libraire)
24 juin 2022

Du génie !

Si on connaît le génie de Richard Wagner, on connaît moins sa vie et ses sentiments. Vincent Borel livre un hommage magnifique à cet homme exceptionnel.

Aurélie