Évelyne L.

Éditions Gallmeister

11,80
Conseillé par (Libraire)
29 avril 2019

Coup de coeur d'Evelyne

Lucy Diamond a 14 ans, et ça n'est pas facile tous les jours... Surtout quand vos parents sont des ados attardés qu'il vous faut « surveiller » constamment ! Mais Lucy veut quitter ce rôle d'adulte que ses parents lui ont collé pour vivre sa vie d'ado : premiers amours, sexualité, et j'en passe !
Un très grand roman sur le mythe américain du mariage dès la sortie de l'adolescence et ses conséquences, sur le rapport au corps dans une société très puritaine, sur le mythe américain du bonheur...
Mais aussi un roman très drôle et très tendre grâce à l'art consommé des dialogues chez Pete Fromm, auteur qu'on connaissait surtout pour ses chroniques dans la nature sauvage mais qui vaut la peine d'être découvert dans son œuvre romanesque !

Conseillé par (Libraire)
29 avril 2019

Coup de coeur d'Evelyne

Un nouveau roman d'Annie Ernaux est toujours un événement littéraire ! Et cette fois-ci d'autant plus qu'elle explore les deux années, entre ses 18 et 20 ans, qui feront d'elle l'écrivain qu'elle est devenue.
Annie D n'a pas encore 18 ans lorsqu'elle quitte le cocon familial pour le première fois : elle va être monitrice pour enfant, pendant deux mois, loin de chez elle. En 1958, pour cette bonne élève, demie-pensionnaire (car elle rentre manger chez maman!), élève dans une institution catholique (non mixte évidemment), découvrir la liberté totale, le mixité, la sexualité, l'alcool... tout à la fois, quel choc ! Quel amusement mais aussi quelles erreurs dont elle gardera les stigmates longtemps, dont elle aura du mal à se remettre.
Annie Ernaux tente d'approcher au mieux la jeune fille qui fut elle autrefois grâce à un subtil mélange entre je et elle, parce que cette Annie n'est pas elle mais elle l'a été et a façonné l'Annie d'aujourd'hui, sans doute une des plus grandes écrivaines françaises.

Conseillé par (Libraire)
29 avril 2019

Coup de coeur d'Evelyne

Dans son précédent roman, La Petite Communiste qui ne souriait jamais, Lola Lafon nous racontait comment les deux blocs de la Guerre Froide avaient utilisé le corps d'enfants gymnastes pour dominer le monde, puis comment un dictateur s'était arrogé le corps de la star Nadia Comaneci. Avec Mercy, Mary, Patty, l'auteure revient sur un épisode surprenant de l'Histoire américaine : l'affaire Patty Hearst. En 1974, Patty Hearst, jeune héritière d'un magnat de la presse américaine, est enlevée par un groupuscule d'extrême gauche. Patty va alors découvrir un autre visage de l'Amérique et adhérer à la cause de ses ravisseurs, devenant même l'une de leurs plus ferventes activistes. Lola Lafon profite de cette étrange épisode historique pour décortiquer l'Histoire et la société américaines mais surtout elle ausculte le basculement des valeurs chez cette toute jeune femme que rien ne prédestinait à l'action politique ni même à la prise en main de son destin !
Lola Lafon nous revient en très grande forme ! Avec ce nouveau roman, elle poursuit sa réflexion autour de la place des femmes dans notre société.

Éditions Gallmeister

11,20
Conseillé par (Libraire)
29 avril 2019

Coup de coeur d'Evelyne

Quand Agatha Christie rencontre Tarantino !
Nouvelle Angleterre, au bord d'un de ces très grands lacs américains qui longent le Canada et où l'on peut s'adonner à la pêche à la mouche. Dans un hôtel, lodge de pêche mondialement renommé où ne fraie que la bonne société de l'Amérique blanche qui se pense encore anglaise, une femme règne en maître : Iphigene Seldon.
Cette femme est riche et vieille ; et ses héritiers, ses neveux, qui la déteste tous, ne pensent qu'à sa mort. Justement, elle les a réunis pour leur parler de l'héritage, ainsi que leurs ex-conjoints qui refusent tous de divorcer tant qu'ils n'auront pas le magot. Quand ils apprennent que la Vieille veut se marier et que peut-être le grisbi va leur passer sous le nez, c'est l'effervescence au lodge.
Ajoutez un orage et des litres de bourbon : vous obtenez le polar en huis clos à la Agatha Christie le plus drôle et irrévérencieux qui soit. Ned Crabb est un écrivain rare (2 polars en 30 ans) mais c'est toujours de la dentelle ! Tous ses personnages sont attachants et drôles mais aussi misérables et détestables. Ses intrigues (car oui, il y en a plusieurs ) sont menées de main de maître et tambour battant. Un polar prenant et cocasse !

Conseillé par (Libraire)
29 avril 2019

Coup de coeur d'Evelyne

Le personnage principal d'Eugenides est encore une fois une jeune fille Calliope Helen Stephanides, 15 ans, issue d'une famille d'origine grecque dont les grands parents ont immigré vers Detroit dans les années 20. Fuyant la menace turque, ils fuient aussi l’opprobre : le frère et la sœur sont amoureux l'un de l'autre et la sœur porte le fruit de leur péché. Arrivés aux États-Unis, les deux jeunes gens prétextent qu'ils sont mariés pour expliquer qu'ils portent le même nom. S'en suivent des années de bonheur et de réussite car les années 20 à Detroit sont encore synonyme de plein emploi, d'ascension sociale pour ces immigrés sans le sou. Se reforme une communauté grecque où les grand-parents de Callie deviennent des personnes importantes. Alors, quand naît cette enfant particulière, tout le monde occulte, même le médecin, en se disant que ça passerait et que le temps ferait son œuvre.
Mais le temps passe et ne fait pas son œuvre : Callie reste une hermaphrodite qui se dissimule sous l'identité d'une fille. Or à l'adolescence la question sexuelle la taraude : elle se cherche une identité définitive alors que sa famille occulte toujours, refusant toujours d'admettre la faute originelle. L'errance identitaire de Callie va donc se doubler d'une errance à travers tous les États-Unis. Elle est en quête d'autres personnes ayant le même problème ou pouvant tout simplement l'aider.

Roman de la conquête de l'Amérique, saga familiale, roman d'apprentissage mais aussi tragédie, Middlesex est tout cela à la fois et c'est bien là que réside le génie de cet immense auteur : mêler les différentes traditions littéraires dont il est héritier pour élaborer le grand roman de la différence. Et le tout avec humour ! Un chef d’œuvre.