NOUVEAU : Pour le retrait de vos commandes déjà payées, ouverture d'un accès indépendant place du Maréchal Leclerc. Sonnez à la porte rouge.

Grégoire C.

http://www.librairie-obliques.fr/

A la tête de la belle librairie Obliques depuis 2011.

Une baignoire dans le désert
par (Libraire)
2 juin 2020

Grandir

Un joli conte initiatique, finement écrit, sur le parcours d'un enfant pris entre deux feux, entre ville et désert, entre enfance et âge adulte, entre imaginaire et réalité.
Un roman court et idéalement dosé qui pourrait tout à fait être conseillé dès le collège et étudié.

Les Jango
par (Libraire)
2 juin 2020

Savoureuse errance

Le roman culte de Sakin, celui pour lequel il a été banni du Soudan. Irrévérencieux, extraordinairement moderne dans sa narration (il n'y a pas ou peu d'intrigue), fabuleusement riche dans les multiples histoires, légendes et racontars qu'il brasse, ce livre est une immersion dans un pays que la guerre n'a pas encore ravagé, où l'on s'inquiète de la manière dont on est habillé, de la qualité de la récolte de sésame, de la couleur cuivrée des cuisses des femmes. C'est beau et admirablement traduit par Xavier Luffin qui a pris soin de laisser nombre de noms de fruits, de plats, de plantes, ce qui rend le voyage encore plus savoureux.

AUXERRE

Blay-Foldex

Blay foldex

5,90
par (Libraire)
27 mai 2020

Un chef d'oeuvre

Voilà un ouvrage incontournable pour tous les amoureux d'Auxerre. Et ceux qui ne sont pas amoureux d'Auxerre le deviendront nécessairement après avoir compulsé un document d'une telle qualité. On notera que ceux qui ne sont pas amoureux d'Auxerre et qui ne consultent pas ce document risquent aussi de tomber amoureux d'Auxerre, mais ça ne concerne pas cette chronique.

En très peu de pages (une ou deux si on compte le verso), ce "Plan de ville" vous fera découvrir toute la substance de la cité de Paul Bert. Le lecteur attentif ira de découvertes en surprises, du rire à l'émotion, en tombant par exemple nez à nez avec la rue Basse Moquette, ou sa jumelle, la rue du Puits des Dames. Quelle crise de fou rire quand vous remarquerez que l'allée André Citroën ne mène nulle part et que la rue Louis Braille croise le chemin de l'Ancien chemin de fer (un train peut en cacher un autre !). Enfin, ce plan vous donnera peut-être aussi envie d'aller à votre tour chanter sous les fenêtres des habitants excédés de l'allée Gilbert Bécaud. Les pauvres !

Nous avons particulièrement apprécié les illustrations de ce plan qui nous ont littéralement donné des frissons. Nous sommes restés interdits devant la pertinence des couleurs utilisées : le bleu qui représente l'eau est très bleu, tandis que le vert représentant les espaces verts n'est pas vulgaire. Et que dire des charmantes petites croix idéalement disposées aux emplacements des cimetières ?

Pour conclure, nous ne pouvons que donner la note maximum à ce plan qui demeure à nos yeux le meilleur de tous ceux que nous avons pu consulter. Sans vouloir dénoncer qui que ce soit, nous avons par exemple été très déçus de constater que l'ouvrage "Plan de ville - Mulhouse" ne faisait apparaître aucune rue d'Auxerre. Quelle honte.

Alors n'hésitez plus : jetez-vous sur cette merveille. Le plan de ville d'Auxerre, vous ne le lâcherez pas !

Le répondeur

Quidam Édition

20,00
par (Libraire)
26 mai 2020

Ne quittez pas, je vous le passe

Ce roman bien senti frappe juste. Il réussit à transformer ce qui aurait pu être une comédie de situations astucieuse mais classique en un livre espiègle, souvent touchant, et bien plus malin qu'il n'y paraît.

Le répondeur du titre, c'est un jeune imitateur, spécialisé dans les voix peu communes (Gide, Mendès-France...) qui peine à trouver son public dans un petit théâtre parisien. Jusqu'au jour où le célèbre romancier Pierre Chozène vient le trouver pour lui proposer un curieux emploi : devenir lui, imiter sa voix et répondre aux multiples sollicitations téléphoniques qui lui gâchent la vie.

C'est que le grand homme a besoin de temps pour travailler à son nouveau roman et il enrage de devoir composer avec tous les aspects de la vie sociale : donner le change à son ex-femme, encourager sa fille, rassurer son éditeur, envoyer balader les journalistes, tout ça prend un temps fou et n'a rien d'exaltant.

Pour une somme très convenable, Chozène confie donc à notre imitateur son téléphone portable, et toute son existence. Dès les premiers appels, l'imitateur comprend qu'il lui faudra faire plus qu'imiter. Pourquoi ne pas inventer un petit peu ? Et chercher à résoudre ce qui dysfonctionne dans les relations humaines de Chozène ?

Sur cette base très prometteuse, Luc Blanvillain construit un roman très fin, plein d'humour, de tendresse et aussi de réflexions sur nos rapports sociaux, notre incapacité à communiquer avec nos proches, à leur dire vraiment ce qu'on a sur le cœur.

Si ça n'est pas un excellent livre, c'est très bien imité !

Lisière
22,00
par (Libraire)
23 mai 2020

Au bout de tout

Née en Bulgarie, Kapka Kassabova vit depuis 25 ans en Ecosse quand elle décide de retourner sur sa terre natale, à la lisière de tout, dans cette région forestière et montagneuse à la limite de la Grèce, de la Turquie et de la Bulgarie.
De village en village, elle s'enfonce dans le quotidien de ces peuples frontières, vivant aux portes de l'Europe, là où tout se joue, siècle après siècle, depuis les guerres homériques jusqu'aux enjeux migratoires contemporains.

Là où Lisière prend le contre-pied d'un récit de voyage traditionnel, c'est que Kassabova ne se contente pas de traverser les régions qu'elle explore. Elle y loue une maison, s'y installe pour plusieurs jours, se rend dans les cafés où l'on boit, discute avec les hommes et les femmes que des destins extraordinaires ont portés là. C'est un livre où on parle beaucoup, et où l'autrice et les lecteurs écoutent toutes ces voix monter de la forêt du monde. Elles bruissent, elles ne s’arrêtent plus, comme si elles se retenaient de parler depuis des siècles, comme si personne avant Kassabova n’avait jamais tendu l’oreille. Et c’est probablement le cas.

C'est un livre qui brasse l'Histoire et les histoires, qui mêle la légende aux anecdotes. Il vous transporte des bords de la mer Noire, qui furent sous l'ère soviétique un lieu de villégiature prisé, jusqu’aux villages les plus reculés, pour y découvrir, entre autres, le secret de la longévité. « Ça n’est pas le yaourt, nous dit l’un des personnages du livre, c’est le fait d’avoir trois cœurs : un pour aimer les gens, un pour s’aimer soi-même et un pour aimer les montagnes. »

Des dictons comme celui-ci, des éclats d’humanité, des récits édifiants, Lisière en est truffés. Grouillant de personnages hauts en couleurs, de mythes fantastiques, d'anecdotes rocambolesques, le livre est une révélation, une bouffée de dépaysement qui nous fait voir l'Europe, notre Europe, d'un œil neuf.