En raison des circonstances actuelles, notre librairie est fermée et aucune expédition ne pourra être assurée pour une durée indéterminée.

Librairie coiffard

BAISE TON PROCHAIN - UNE HISTOIRE SOUTERRAINE DU CAPITALISME, Une histoire souterraine du capitalisme

Une histoire souterraine du capitalisme

Dufour Dany-Robert

Actes Sud

18,00
par (Libraire)
9 avril 2020

Conseillé par Lyonel

Peu de personnes lisent le Marquis de Sade pour ses passages théoriques. Il y a, pourtant, autant de souffre dans la pensée philosophique de Sade que dans ses digressions libertines. Pour le « divin marquis », les pulsions régissent le monde et ce, bien plus que la raison. Cette base, il l’avait reprise et trouvée dans les travaux de Bernard de Mandeville. Voilà toute l’érudition de Dany-Robert Dufour - aller creuser les bibliothèques pour mettre en lumière un écrit oublié. Ce livre, c’est : Recherches sur l’origine de la vertu morale. Voilà un texte décisif - il est la matrice, pour Dany-Robert Dufour, de l’avènement d’un capitalisme particulièrement agressif. Sous les traits du progrès, le dispositif de l’ultra-capitalisme leurre la population en la cadenassant dans ses pulsions et autres ignorances puis - surtout- en lui imposant le songe d’une richesse pour masquer une pauvreté structurelle. Dans ce système « les pires d’entre les hommes » exercent le pouvoir, sans la moindre empathie mais plutôt munis d’une ingénieuse agressivité. Un essai brillant et crépusculaire.

Rupture(s)

L'Observatoire

16,00
par (Libraire)
9 avril 2020

Conseillé par Lyonel

Le texte de Claire Marin - joli succès de librairie en sciences-humaines - trouve une certaine résonance aujourd’hui. Nous vivons tous ce temps de rupture où nous avons désormais l’immense disponibilité de penser à ce qu’ont été nos vies. Et d’imaginer nos vies futures… c’est dans ce balancement - entre l’avant et l’après - que réside la force de la rupture. Moment d’exil avec soi-même, avec les autres et, aussi, le temps social. Claire Marin ne nous trompe pas: c’est un saut terrible, éprouvant et parfois dévastateur. Rompre, ce n’est jamais un geste furtif et soudain - c’est une longue procession vers un ailleurs. Quitter un amour, ne plus voir une soeur ou un frère ou encore perdre son travail sont des électrochocs. Mais ces mouvement violents ont un sens et ce sens se mue en un adieu à cet éloignement que l’on conservait, par commodité, avec les plus souterraines de nos passions. La rupture peut devenir salvatrice et nous restituer à nous même. Après cette tempête, les temps bienheureux finissent par revenir.

Le Pays des autres
par (Libraire)
9 avril 2020

Conseillé par Lyonel

Franchir le cap, tendre vers un ailleurs et un autre style. Voilà les premières impressions de ce cycle romanesque - qui se formulera sous forme de trilogie - de Leïla Slimani. On ne retrouvera pas ici, la prose sèche et précise de ses deux premiers livres. On rencontre plutôt un souffle intense et un plaisir narratif, une boulimie des descriptions - le sensualisme exacerbé des paysages et des personnages est particulièrement pénétrant - et une métamorphose qui nous ferait passer de la sobriété inquiète de l’œuvre de Kundera au foisonnement épique d’un Tolstoi. Slimani mêle subtilement son univers intime avec la grande fresque historique. Le personnage de Mathilde doit franchir cette intrigante passerelle : l’autre. L’autre et son pays, ses secrets. Cette jeune Alsacienne qui suivra sa passion - Amine Belhaj et Meknès, sa ville - éprouvera avec intensité ce que c’est que franchir le cap du pays de l’autre. Un roman bouleversant et retentissant.

BLUESMAN

Arino Raul

Sarbacane

18,00
par (Libraire)
7 avril 2020

Conseillé par Agathe

« Sans peine, pas de souffrance. Et sans souffrance, pas de blues…comme disait mon vieux père »

Mais que cache donc Barry ? Ce père de famille, marié, chauffeur de bus à la carrure impressionnante et dont l’existence semble pourtant paisible. A la télévision, un journaliste parle encore du fameux tueur du blues, un horrible meurtrier qui aurait tué de sang-froid sa femme et son amant en projetant leur voiture dans un lac. Ce crime passionnel date pourtant d’il y a plusieurs années, pourquoi ce journaliste aborde-t-il encore ce sujet ? Des rumeurs circulent selon lesquelles le tueur du blues serait de retour, Barry semble inquiet.

Dans cet album chaud et coloré, le blues et l’amour de la musique sont au cœur de l’intrigue. Les vieux démons peuvent refaire surface et chambouler une existence que l’on a mit du temps à reconstruire. La question des passions, amoureuses et musicales, sera la clé pour enfin comprendre le lourd secret de Barry.

Béatrice
par (Libraire)
7 avril 2020

Conseillé par Agathe

C'est un régal pour les yeux que nous offre Joris Mertens à travers sa toute première bande-dessinée : « Béatrice » ! Cet ouvrage sans paroles nous raconte l’histoire d'une femme qui découvre un jour un sac abandonné dans lequel se trouve un album photo. Avec les yeux de Béatrice, nous découvrons les clichés d’un couple plein d’entrain pendant les Années Folles. Peu à peu, la réalité et le rêve s’entremêlent pour ne former qu’une seule et même histoire. La poésie est le maître mot de cette histoire et nous suivons cette femme au manteau rouge et aux lunettes qui lui mangent le visage, facilement repérable dans la foule parisienne. Et nous l’accompagnons avec délice dans son voyage dans le passé.

Les mots sont inutiles, le dessin doux et détaillé parle de lui-même. « Béatrice » ne se lit pas, cette bande-dessinée s’observe et s’absorbe.