Florence R.

par (Libraire)
17 mai 2022

L'odyssée de Gaëlle

Gaëlle fuit, à la mort tragique de son frère bien-aimée Arthur, avec pour seul but, aller disperser ses cendres sur l’Ile d’Aval. Férus d’aventures et légèrement casse-cou, les deux vivaient une adolescence heureuse, en parfaite symbiose. C’est donc naturellement, en faisant fi de l’angoisse de ses parents, qu’elle s’évade. Cette odyssée sera marquée par la rencontre avec la mystérieuse « femme en blanc » qui l’aidera à poursuivre son chemin et à trouver un sens à sa vie. Un romantisme aventureux émane de ces pages, on est emporté par la fougue de cette fille, « taillée à la serpe », qui ne fait pas dans la demi-mesure, éprise de liberté - la vraie. Un roman bouillonnant !

21,50
par (Libraire)
16 mai 2022

Troublant

Renato est un jeune garçon solitaire, profondément affecté par le suicide de son père. Parti vivre dans un pensionnat en Suisse, il va y faire une rencontre décisive, celle de son professeur de théâtre, le charismatique Paolo Mantegazza. C'est le début d'une amitié forte et respectueuse, jusqu'au jour où Renato découvre la véritable identité de ce père de substitution. Culpabilité, rédemption, tels sont les thèmes du nouveau roman de Metin Arditi, sur fonds de lutte des classes. Une culpabilité double, celle d'un fils qui se sent en partie responsable du suicide de son père. Celle d'un homme dont l'action politique passé aura des conséquences terribles. Renato devra alors composer avec cette vérité douloureuse, qui viendra se juxtaposer à l'incommensurable chagrin qui l'étreint depuis la mort de son père. L'ambivalence des sentiments prédomine dans ce roman bouleversant jusqu'à son dénouement...troublant.

Christian Bourgois

22,90
par (Libraire)
16 mai 2022

Une fresque épique, entre western et nature writing

D’une écriture ample et poétique, Gil Adamson nous embarque dans une fresque épique, matinée de western et de nature writing. C’est un savant mélange des genres, que l’auteure manie avec noblesse. Les grands espaces américains s’y prêtent merveilleusement bien, haut lieu des grandes chevauchées, cavales et autres traques. Ces personnages sont tout aussi bien saisis, du père aventurier dans l’âme, rattrapé par son devoir au fils contrit, obligé de s’évader du joug de cette vieille religieuse trouble. Le spectaculaire réside ici dans la façon dont l’auteure s’approprie les grands espaces pour raconter l’histoire de ce jeune garçon, Jack Boulton, épris de liberté. A couper le souffle !

Sonatine éditions

21,00
par (Libraire)
12 mai 2022

Magistral

Raymond Mathis, veuf et retraité, vit reclus dans sa ferme des Appalaches. Son seul et unique fils, Ricky se drogue depuis de nombreuses années, des cachets à la meth, tout y passe. Son père assiste impuissant à cette descente aux enfers. Lorsqu’un dealer, genre gros bonnet, le contacte pour lui soutirer le peu d’argent qu’il a contre la vie sauve de son fils, Ray n’hésite pas une seconde. Il fonce.
Le point de départ d’un engrenage terrible, dans une région touchée de plein fouet par la drogue, la misère sociale et le désastre écologique dont les incendies en sont l’un des symptômes. David Joy en fait un roman - un très grand roman - en écho à l’épidémie des opioïdes qui ne cesse de croître aux Etats-Unis. David Joy connait bien le problème, étant originaire de là-bas. Il en fait un roman brut, à l’image de ces personnages. David Joy les saisit avec acuité, du vieux robuste, habitué à se faire justice lui-même à cette jeune flic, qui voudrait bien croire en la Justice. Sans oublier ce personnage de junkie, bouleversant de sincérité, à sa manière. Point de morale, ni de manichéisme. La fin est tout aussi magistrale, entre lucidité teintée d’amertume et...espoir.
A lire sans attendre...!

par (Libraire)
12 mai 2022

L'antithèse de la "desperate housewife"

Années 60, Elizabeth Zott alors brillante chimiste à l’Institut de recherche Hastings, en essuie des revers, tant des hommes que des femmes. Son salut viendra pourtant d’un homme, atypique celui-là et dont elle tombera amoureuse. L’histoire ne fait que commencer tant le chemin sera semé d'embûches...
Un caractère bien trempé, un tempérament de feu, Elizabeth Zott coiffera tout le monde au poteau et ce sera explosif ! Le rythme est enlevé, les personnages bien tapés, Elizabeth Zott n’aura de cesse de combattre les poncifs et autres clichés liés à son statut de femme célibataire avec enfant, brillante scientifique et de surcroît excellente cuisinière. Pari réussi !