[2], Les résistances de la société, La France, les femmes et le pouvoir, XVIIe-XVIIIe siècle
  •  
EAN13
9782262026288
ISBN
978-2-262-02628-8
Éditeur
Perrin
Date de publication
Séries
La France, les femmes et le pouvoir (2)
Nombre de pages
504
Dimensions
24 x 15 x 2 cm
Poids
641 g
Code dewey
944.03
Fiches UNIMARC
S'identifier

[2], Les résistances de la société - La France, les femmes et le pouvoir

XVIIe-XVIIIe siècle

De

Perrin

Offres

Autre livre dans la même série

Le deuxième volume de cette grande enquête au cœur de l’exception française commence avec l’arrivée au pouvoir d’Henri IV, premier roi à parvenir sur le trône au nom de la " loi salique ". Il se termine deux siècles plus tard, à la veille de la Révolution française. Croisant les différents domaines où se jouent les rapports de force entre hommes et femmes (politique, économie, droit, culture, religion…), Eliane Viennot met en lumière le double mouvement, très conflictuel, qui caractérise toute cette période : d’une part le début de la " longue marche " vers l’égalité ; d’autre part la nouvelle offensive qui se met en place pour bloquer cette perspective, au nom du respect prétendu de la " différence naturelle des sexes ". Que la querelle sur les femmes soit ancienne, nous le savions déjà. Qu’elle ait rebondi avec cette vigueur d’une génération à l’autre, de l’égalité des droits à la masculinisation de la langue française, en passant par l’accès au savoir et la capacité des femmes à gouverner, voilà qui n’avait encore jamais été montré. Professeure à l’université de Saint-Etienne, Eliane Viennot est membre de l’Institut universitaire de France, présidente de la Société internationale pour l’étude des femmes de l’Ancien Régime et fondatrice de l’Institut Emilie du Châtelet. Elle avait consacré le premier volume de cette vaste recherche, paru en 2006 chez Perrin, à l’invention de la loi salique (Ve-XVIe siècle).
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Éliane Viennot