En raison des circonstances actuelles, notre librairie est fermée et aucune expédition ne pourra être assurée pour une durée indéterminée.

Théories et institutions pénales / cours au Collège de France, 1971-1972
EAN13
9782020985697
ISBN
978-2-02-098569-7
Éditeur
Seuil
Date de publication
Collection
Hautes études
Nombre de pages
192
Dimensions
24 x 16 x 2 cm
Poids
470 g
Fiches UNIMARC
S'identifier

Théories et institutions pénales / cours au Collège de France, 1971-1972

Seuil

Hautes études

Offres

Dans ces leçons, prononcées au Collège de France de novembre 1971 à février 1972, Michel Foucault théorise pour la première fois la question du pouvoir qui va l’occuper jusqu’à la rédaction de Surveiller et punir (1975) et au-delà. À travers la relation minutieuse de la répression par Richelieu de la révolte des Nu-pieds (1639-1640), il montre comment le dispositif de pouvoir élaboré à cette occasion par la monarchie rompt avec l’économie des institutions juridiques et judiciaires du Moyen Âge et ouvre sur un « appareil judiciaire d’État » dont la fonction va se centrer sur l’enfermement de ceux qui défient son ordre. Il étend ensuite son analyse à l’économie des institutions juridiques et judiciaires depuis le droit germanique jusqu’au seuil de la modernité.Dans ce cours, Michel Foucault systématise l’approche d’une histoire de la vérité à partir de l’étude des « matrices juridico-politiques », étude qu’il avait commencée dans le cours de l’année précédente (La Volonté de savoir) et qui est au cœur de la notion de « relation de savoir-pouvoir ».Édition établie par Bernard E. Harcourt avec la collaboration d’Elisabetta Basso (transcription du texte) et Claude-Olivier Doron (notes et appareil critique), et le concours de Daniel Defert.Michel Foucault (1926-1984) est l’un des plus grand philosophes du XXe siècle. Son œuvre est traduite dans le monde entier.
S'identifier pour envoyer des commentaires.