Dépasser le pays natal
EAN13
9782021144109
ISBN
978-2-02-114410-9
Éditeur
Seuil
Date de publication
Collection
ESSAI LITTE H.C
Nombre de pages
192
Dimensions
20 x 13 x 1 cm
Poids
208 g
Langue
français
Langue d'origine
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Dépasser le pays natal

Seuil

Essai Litte H.C

Offres

Autre version disponible

Quatre textes de Mo Yan composent ce volume. Quatre moments où l’écrivain s’est interrogé sur son travail et sur son parcours. Au cours de deux conférences données aux États-Unis dans l’année 2000, Mo Yan donne les clés de sa formation, ancrée dans une enfance de misère, où la littérature était un monde imaginaire nourri de mythes et d’histoires anciennes, orales et écrites : « La faim et la solitude sont les atouts de ma création », puis ouverte au monde lorsque des traductions ont paru, à la fin des années 70, et qu’il a pu découvrir de nouvelles façons d’écrire et inventer la sienne : « Comment ça va, oncle Faulkner ? » En 2002, Oe Kenzaburo, prix Nobel de littérature japonais, vient en visite dans le village de Mo Yan, les deux hommes ont un long échange sur leurs débuts, leur métier d’écrivain, et les sources de leur création. Enfin le livre se clôt sur le mémoire rédigé par Mo Yan en 1993, « Dépasser le pays natal » texte fondamental qui inscrit clairement son écriture, son originalité et son universalité dans son pays natal de Gaomi. Mo Yan n’est pas et ne se prétend pas un théoricien de la littérature. Au fil du temps, au fil des sollicitations diverses – conférences, interviews ou entretiens – il a raconté ses souvenirs et réfléchi, de façon pragmatique, à son travail. Ces interventions nous montrent un homme au travail, qui puise son inspiration dans ses souvenirs du village, dans son enfance, dans l’histoire, pour en faire, grâce à l’alambic de l’imagination, un « modèle » universel, riche de toute l’expérience humaine.Mo Yan est né en 1955 dans une famille de paysans de l’est du pays et a longtemps vécu au cœur de la campagne chinoise dont le souvenir nourrit son œuvre. Une quinzaine d’ouvrages ont été publiés par le Seuil dont le roman Le Clan du sorgho rouge en 2014.
S'identifier pour envoyer des commentaires.