L'école des jouets / Les animaux bien élevés
EAN13
9782370550576
ISBN
978-2-37055-057-6
Éditeur
Le Tripode
Date de publication
Nombre de pages
16
Dimensions
20 x 20 x 0 cm
Poids
66 g
Fiches UNIMARC
S'identifier

L'école des jouets / Les animaux bien élevés

Le Tripode

Offres

Peut-on apprendre en s’amusant ? Grandir en jouant ? C’est pour tenter de répondre à ces questions qu’en 1922 une association pédagogique italienne propose une carte blanche à l’un des plus grands auteurs et illustrateurs de l’époque : Antonio Rubino. De cette proposition insolite va naître un projet éditorial exceptionnel, un chef-d’œuvre des livres pour la jeunesse : L’École de jouets. Il s’agit d’une série de six albums en couleurs conçus comme un vade-mecum, chaque album étant chargé d’initier les enfants, non sans ironie, aux choses de la vie. On y trouve ainsi un abécédaire, un livre d’algèbre et de géométrie, un bestiaire, un chosier, une fable et un conte édifiant.

De ces six albums, Animaux Bien Élevés raconte l’histoire d’un professeur farfelu qui s’est mis en tête « d’enseigner les convenances aux animaux pleins d’insouciance » et finit par y laisser le nez. Au-delà des éventuelles références ironiques au colonialisme, l’histoire, au surréalisme très marqué, offre à Rubino l’occasion d’explorer les diverses facettes de son large échantillonnage zoologique.

Antonio Rubino (1880-1954) est le grand maître de l’illustration italienne de l’entre-deux-guerres. Ses œuvres ont mis au point un langage visuel d’une grande simplicité et d’une non moins grande clarté, basé sur l’élégance et la précision de certains détails. Au-delà de sa virtuosité, l’une des qualités les plus caractéristiques de l’art rubinien a été de rendre concrètes les choses les plus abstraites, à rendre visible ce qui ne l’est pas : un art qui favorise le passage de l’univers des choses concrètes et sensibles à celui des choses abstraites, du monde réel à celui des symboles et des idées.
S'identifier pour envoyer des commentaires.