Pense à parler de nous chez les vivants
EAN13
9782843350757
ISBN
978-2-84335-075-7
Éditeur
Verticales
Date de publication
Collection
Verticales
Nombre de pages
296
Dimensions
21 x 13 x 2 cm
Poids
361 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Pense à parler de nous chez les vivants

De

Verticales

Verticales

Indisponible

Ce livre est en stock chez un confrère du réseau leslibraires.fr,

Cliquez ici pour le commander
«Une Toussaint, je me souviens. Toute l'après-midi, j'avais bêché dans le jardin, pour préparer les plates-bandes du printemps futur. Le crépuscule était descendu vite, pendant qu'une pluie, forte et froide, se mettait à tomber, et je me hâtais dans la glaise d'enterrer mes bulbes avant l'obscurité complète. Quand je relevai la tête pour courir m'abriter sous l'auvent de la terrasse, je l'aperçus. Elle avait cessé de regarder la télévision, elle s'était avancée jusqu'à la porte. Elle était là, appuyée à sa canne, derrière la vitre. Scrutant la nuit. Je restai où j'étais, arrêté en haut des marches, avec mes mains maculées, les sabots englués de boue, l'eau qui dégoulinait sous le col de ma veste en gros velours. Je me rappelle : je me doute qu'elle ne me voit pas. Je la vois, moi, qui lâche sa canne, pose une main à plat à hauteur de sa tête, pour mieux se coller à la vitre. Son visage fait une tache blanche dans le noir.» Avec ce récit, l'auteur s'est attaché à décrire jusqu'au dernier souffle la fin de vie d'une grand-mère par alliance. Jean Delabroy signe là une œuvre très ambitieuse dont la réussite tient avant tout au travail opéré à même la langue : classique, tortueuse, nuancée, elle parvient à mettre à nu toutes les dimensions du vieillissement, sans sentimentalisme ni pathos.
S'identifier pour envoyer des commentaires.