Les frontières de l'humain
EAN13
9782746507685
ISBN
978-2-7465-0768-5
Éditeur
Éditions du Pommier
Date de publication
Collection
Le collège de la cité
Nombre de pages
96
Dimensions
18 x 11 x 0 cm
Poids
90 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier
Indisponible

Autre version disponible

L'intelligence et la culture ne suffisent pas à caractériser l'humain. Nous partageons avec tous les vivants une histoire commune, des mécanismes communs, que les chercheurs expérimentent de plus en plus finement.
Henri Atlan s'interroge sur la «fin des frontières». Depuis un siècle les découvertes en biologie interrogent la philosophie : la vie a changé de statut. On s'est en effet rendu compte que certaines molécules, qui jouent un rôle déterminant pour expliquer ce qu'on croyait être la vie, ne sont elles-mêmes pas vivantes. Ainsi, les gènes ne sont pas vivants ! Ces découvertes établissent une continuité graduelle entre le non vivant et le vivant.
De la même manière, les découvertes en éthologie brouillent la frontière entre l'humain et le non humain. Pour Frans de Waal, nous sommes, comme les chimpanzés et les bonobos, les héritiers d'une longue lignée d'animaux sociaux. Toutes les différences entre l'homme et le singe sont graduelles. Les animaux sont aussi des êtres culturels et nous n'avons jamais perdu tout lien avec la nature. Sur ce fond de continuité, il nous incombe d'établir de nouvelles barrières, de nature morale, sociale et juridique, entre humain et non humain, afin d'éviter de former de nouvelles formes d'inhumain.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Frans de Waal