Nocturnes : le rêve dans la bande dessinée
EAN13
9782850885600
ISBN
978-2-85088-560-0
Éditeur
Citadelles & Mazenod
Date de publication
Collection
CITAD.C.D.COEUR
Poids
1174 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier
Indisponible

Ce livre est en stock chez 4 confrères du réseau leslibraires.fr,

Cliquez ici pour le commander
Avec « Little Nemo in Slumberland », le chef-d’œuvre de Winsor McCay, la bande dessinée a scellé dès 1905 un pacte avec l’onirisme. Toute son histoire est jalonnée d’images exploitant le privilège qu’a le dessin de donner une forme aux songes des hommes. Entre merveilleux et visions cauchemardesques, les plus grands dessinateurs ont donné libre cours à un imaginaire du rêve, dont cet ouvrage dresse le premier et fascinant inventaire. On y découvrira comment certains codes graphiques spécifiques à la représentation des scénarios oniriques se sont mis en place dès le Moyen Âge, et comment, suite à l’essor de l’autobiographie dessinée, les dessinateurs (David B., Julie Doucet) ont commencé à traduire en images leurs propres rêves. Entre le Major Grubert, redoutant de ne plus pouvoir sortir du piège des « rêves emboîtés » (chez Moebius) et Julius Corentin Acquefacques, le « prisonnier des rêves » (chez Marc-Antoine Mathieu), « Nocturnes » invite à emboîter le pas à tous les explorateurs intrépides du continent onirique.
S'identifier pour envoyer des commentaires.