NOUVEAU : Pour le retrait de vos commandes déjà payées, ouverture d'un accès indépendant place du Maréchal Leclerc. Sonnez à la porte rouge.

Le livre II / hier, le lieu, aujourd'hui, Hier Le lieu Aujourd'hui
EAN13
9782021093308
ISBN
978-2-02-109330-8
Éditeur
Seuil
Date de publication
Collection
ROMAN ET.HC (2)
Nombre de pages
396
Dimensions
22 x 19 x 0 cm
Poids
846 g
Langue
français
Langue d'origine
arabe
Fiches UNIMARC
S'identifier

Le livre II / hier, le lieu, aujourd'hui

Hier Le lieu Aujourd'hui

Seuil

Roman Et.Hc

Offres

Autre version disponible

Cet ouvrage se présente comme un manuscrit retrouvé d’Al-Mutanabbî, poète et philosophe arabe (915-965), dont la vie aventureuse et rebelle a été abrégée par une mort accidentelle. Ses oppositions aux régimes tyranniques, ses insolences à l’égard de tous les pouvoirs (politiques et religieux) le conduisent en prison et il est souvent contraint de s’exiler, de pays en pays (passant de la région occupée actuellement par l’Irak, à ce qui deviendra l’Iran). À travers ce personnage réel, mais aussi mythique du Xe siècle, Adonis exprime ses propres positions sur l’histoire du monde arabe, sur les différentes formes de pouvoir arbitraire, contre le lien de la religion et du pouvoir politique. Mais il ne s’agit évidemment pas d’une œuvre didactique, ni d’un essai. Il s’agit d’une longue épopée où s’entremêlent des évocations d’événements historiques réels mais décrits sous une forme lyrique et poétique, des commentaires actuels (sous forme de fausses annotations philologiques) et des dénonciations des régimes actuels, jamais nommés, mais aisément reconnaissables. Comme le dit Houria Abdelouahed, sa traductrice, dans sa préface :"Cette langue d'une grande puissance poétique est mise par la puissance du monarque, ombre de Dieu sur terre, au service de l'assassinat, de l'extermination et la dissolution de l'humain. Et les poètes vont rivaliser, pendant des siècles, dans l'art de tisser les images les plus terrifiantes sur l'art sanguinaire d'un monarque puisant sa légitimité dans le sacré. Violence et langue deviennent indissolublement liées. Comment s'opère une humanisation face à l'horreur ?"Adonis (Ali Ahmad Saïd Esber) est né le 1er janvier 1930, à Qassabine (ou Kassibine), près de Lattaquié, en Syrie, dans une famille très modeste. A l’âge de dix-sept ans, il publie un poème en empruntant au dieu phénicien Adonis, symbole de la renaissance végétale, son pseudonyme auquel il restera fidèle. Il publie son premier recueil à vingt-sept ans à Beyrouth où il s’est réfugié. Ce n’est qu’en 1982 que paraissent les premières traductions d’Adonis en français. Son œuvre a été couronnée de très nombreux prix littéraires, en France, en Italie, en Turquie et au Liban.
S'identifier pour envoyer des commentaires.