Quatre animaux fabuleux
EAN13
9782070772452
ISBN
978-2-07-077245-2
Éditeur
Le Promeneur
Date de publication
Collection
Le Cabinet des lettrés
Nombre de pages
96
Dimensions
17 x 13 x 1 cm
Poids
135 g
Langue
français
Langue d'origine
anglais
Fiches UNIMARC
S'identifier

Offres

On peignait le Basilic avec des pieds, des ailes, une queue de serpent, une crête à peu près semblable à celle d'un Coq. On pensait qu'il naissait de l'œuf d'un Coq couvé par un Serpent ou un Crapaud, et qu'il tuait de loin, qu'il empoisonnait par les yeux.Du Gryphon, beaucoup pensaient qu'il était de la race des animaux mixtes, et qu'il ressemblait par devant à l'Aigle, et par derrière au Lion, avec des oreilles droites, quatre pieds et une longue queue.Le Phénix était aux yeux de Tertullien «particulier à l'Orient, célèbre par son caractère unique, monstrueux par son mode de reproduction, qui se redonne la vie à lui-même en célébrant ses propres funérailles, quittant la vie par une mort qui est une naissance».Nicandre, enfin, est le premier à avoir affirmé que l'Amphisbène était une espèce de petit Serpent, qui marche en avant et en arrière, et qui jouit de ce privilège unique d'avoir deux têtes à ses deux extrémités.
Précédé de Browniana par Patrick Mauriès
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Thomas Browne
Plus d'informations sur Miquel Barceló