Le procès Bousquet, Haute Cour de justice 20-23 juin 1949
EAN13
9782213722337
ISBN
978-2-213-72233-7
Éditeur
Fayard
Date de publication
Collection
Documents
Nombre de pages
512
Dimensions
23,5 x 15,3 cm
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Le procès Bousquet

Haute Cour de justice 20-23 juin 1949

De

Fayard

Documents

Offres

Autre version disponible

«  Il advient que la justice transforme un innocent en coupable. Mais il est plus rare que l’institution judiciaire transforme un coupable en innocent.
Ce fut pourtant le cas de René Bousquet, ancien secrétaire général de la police de Vichy, d’avril 1942 à décembre 1943, et proche de Pierre Laval. Envoyé en Allemagne par ses amis de la Gestapo en juin 1944, Bousquet choisit de rentrer en France en mai 1945 pour y être jugé par la Haute Cour de justice. Comme il l’avait annoncé à ses proches, tout se passa bien pour lui.
René Bousquet fut mis en liberté provisoire en juillet 1948 et jugé par la Haute Cour du 21  au 23 juin 1949. Il bénéficia d’un quasi-acquittement. La Haute Cour, composée de parlementaires, pour certains résistants, le releva même de l’indignité nationale pour services rendus à la Résistance… Il put alors entreprendre le front haut une nouvelle carrière dans le monde des affaires.
Dénoncé en 1978 par Darquier de Pellepoix, ancien commissaire général aux questions juives, Bousquet se vit rattrapé par son passé, notamment par le drame de la rafle du Vel’ d’Hiv en juillet 1942, à laquelle il avait fait procéder par la police française.
Une nouvelle plainte ayant été déposée contre lui en 1991, Bousquet fut, avant un nouveau procès, abattu par un dément, à Paris, en juin 1993.  Sa mort a interdit à la justice de se prononcer à nouveau. 
Au-delà de l’intérêt historique de ce déni de justice que fut son procès, demeure une question essentielle  : comment la Haute Cour de justice a-t-elle pu acquitter René Bousquet et lui délivrer un véritable brevet de Résistance  ? C’est l’énigme que cet ouvrage présente.  » 
  Robert Badinter

Robert Badinter et Bernard Le Drezen ont retrouvé aux Archives nationales le compte rendu sténographique  du procès de René Bousquet en juin 1949. Nous publions ici l’intégralité de ce texte, véritable enregistrement écrit des audiences.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Robert Badinter