Tito Vespasiano Strozzi 1423-1505, Œuvres satiriques
Éditeur
Presses Universitaires de Provence
Date de publication
Collection
Textuelles
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Tito Vespasiano Strozzi 1423-1505

Œuvres satiriques

Presses Universitaires de Provence

Textuelles

Offres

  • Aide EAN13 : 9791036577079
    • Fichier PDF, libre d'utilisation
    • Fichier EPUB, libre d'utilisation
    • Fichier Mobipocket, libre d'utilisation
    • Lecture en ligne, lecture en ligne
    9.99

Autre version disponible

T. Strozzi (1423-1505), qui fut le poète latin officiel de Borso d’Este,
occupe à partir de 1497, et jusqu’à sa mort, la première fonction politico-
administrative du Duché d’Este. Ferrare subit alors les pires calamités :
disettes, épidémies, ravages de troupes mercenaires, augmentation des impôts
due aux dépenses somptuaires du Duc. Le peuple cherche un bouc émissaire, le
prince un fusible. Face à la vindicte populaire et à l’ingratitude princière,
le poète, octogénaire, reprend une ultime fois son stylet pour se défendre
auprès de ses amis et de la postérité. Ce seront les quatre satires-épîtres du
Sermonum liber (c. 1503), inspirées d’Horace et modèles néo-latins des Satires
de l’Arioste. En 1475, en revanche, Tito Strozzi avait participé à la curée en
lançant, contre un ministre des finances criminel, que le peuple surnommait «
Méchant Loup », une invective dans le ton des réquisitoires de Cicéron ou des
poèmes de Claudien. La réunion de ces deux œuvres, qui sont pour la première
fois éditées ou traduites, montre la richesse de la poésie satirique de T.
Strozzi et son rôle majeur dans la renaissance du genre à l’époque moderne.
Enfin, ces textes brossent une peinture sociale, économique et politique du
duché de Ferrare entre 1475 et 1503 et constituent donc un document historique
exceptionnel que la traduction et un paratexte abondant (introductions, notes
de commentaires, index) rendent pleinement accessibles à tout lecteur.
S'identifier pour envoyer des commentaires.