NOUVEAU : Pour le retrait de vos commandes déjà payées, ouverture d'un accès indépendant place du Maréchal Leclerc. Sonnez à la porte rouge.

Les cours et les séminaires de Roland Barthes / Cours sur Sarrasine de Balzac : séminaire de l'Ecole, séminaires à l'École pratique des hautes études, 1967-1968, 1968-1969
EAN13
9782020618526
ISBN
978-2-02-061852-6
Éditeur
Seuil
Date de publication
Collection
TRACES ECRITES
Séries
Les cours et les séminaires de Roland Barthes
Nombre de pages
597
Dimensions
24 x 16 x 0 cm
Poids
802 g
Langue
français
Langue d'origine
français
Code dewey
843.7
Fiches UNIMARC
S'identifier

Les cours et les séminaires de Roland Barthes / Cours sur Sarrasine de Balzac : séminaire de l'Ecole

séminaires à l'École pratique des hautes études, 1967-1968, 1968-1969

De

Préface de

Édité par ,

Seuil

Traces Ecrites

Offres

Autre version disponible

Autres livres dans la même série

Avant-propos d’Éric Marty.Présentation et édition de Claude Coste et Andy Stafford.Barthes choisit de travailler sur cette nouvelle de Balzac qu’il a découvert grâce à Georges Bataille et à un article du psychanalyste Jacques Reboul (« Sarrasine ou la castration personnifiée »). Ces notes de cours, qui se limitent à l’analyse du prologue de la nouvelle, conduiront à la publication de S/Z en 1970.Totalement inédites, elles permettent de suivre le cheminement créateur de Barthes (de l’enseignement au livre, de l’oral à l’écrit), l’élaboration d’une « méthode » (l’« analyse textuelle », qui suit pas à pas les différents codes de la nouvelle) et le développement d’une réflexion sur la transgression, symbolisée par le personnage du castrat comme figure où s’abolissent toutes les différences (en particulier la différence sexuelle).Mais le séminaire confronte également Barthes aux événements de 68 (le séminaire s’interrompt le 2 mai). La séance de reprise en novembre 1968 correspond à une analyse des événements politiques, Barthes marquant ses distances par rapport au technocratisme et à la contestation étudiante.Les deux années de séminaires sont précédées par un avant-propos de l’éditeur général et une préface des deux éditeurs. Le volume est complété par le texte de la nouvelle de Balzac, les deux comptes rendus donnés par Barthes, deux index et une bibliographie.Éric Marty, professeur de littérature contemporaine à l’université Paris VII Denis Diderot, écrivain, essayiste et critique, dirige l'édition des Séminaires de Roland Barthes dont il est le meilleur connaisseur en France. Il est notamment l'auteur de Roland Barthes, le métier d’écrire (2006) et de Roland Barthes, la littérature et le droit à la mort (2010) .Professeur de littérature française contemporaine à l’université de Grenoble 3-Stendhal, Claude Coste consacre une grande partie de sa recherche à l’oeuvre de Roland Barthes. Il est l’auteur de Roland Barthes moraliste (Septentrion, 1998), Bêtise de Barthes (Klincksieck, 2011) et l’éditeur de Barthes Textes choisis (Seuil, "Points Essais", 2010), de Roland Barthes, Comment vivre ensemble, séminaire au Collège de France (Seuil, 2002), et de Roland Barthes, Le Discours amoureux, séminaire à l’Ecole pratique des hautes études (Seuil, 2007).Andy Stafford enseigne les littératures française et francophone à l’université de Leeds en Grande-Bretagne. Son travail de recherche porte principalement sur l’oeuvre de Roland Barthes ( Roland Barthes, Phenomenon and Myth An Intellectual Biography, Edinburgh University Press, 2004, Roland Barthes, The Language of Fashion, Berg, 2006), les relations culturelles entre l’Europe et l’Afrique, la photographie (Photo-texts Contemporary French Writing of the Photographic Image, Liverpool University Press, 2010).
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...