L'aventure marrane / judaïsme et modernité, judaïsme et modernité
EAN13
9782020198509
ISBN
978-2-02-019850-9
Éditeur
Seuil
Date de publication
Collection
HISTOIRE
Nombre de pages
692
Dimensions
24 x 16 x 0 cm
Poids
920 g
Langue
français
Langue d'origine
anglais
Code dewey
248.2460946
Fiches UNIMARC
S'identifier

L'aventure marrane / judaïsme et modernité

judaïsme et modernité

De

Traduit par

Seuil

Histoire

Offres

La conversion forcée puis l’expulsion des juifs espagnols et portugais aux XIVe et XVe siècles ne sont pas des événements anodins ou secondaires de l’histoire européenne. Yirmiyahu Yovel revient ici, longuement, sur l’histoire de ceux qu’il préfère désigner du nom de conversos : sur leurs origines dans l’Ibérie musulmane ; les raisons complexes de leur conversion forcée à la fin du XIVe siècle ; leur expulsion pour raison de « pureté du sang » à la fin du XVe ; leur « fortune » ultérieure en Europe. En se fondant sur une considérable documentation, Yovel n’hésite pas à prendre parti, avec des arguments, sur les nombreuses questions qui restent ouvertes à propos des conversos.Mais son travail historique, d’une particulière clarté, est avant tout prétexte à une interrogation philosophique ou anthropologique : « qu’est-ce », au fond, qu’un marrane ? Que furent-ils historiquement et mais surtout « en soi » ? Que signifie, à quoi aboutit une conversion forcée ? Et comment vit-on intérieurement une conversion par la force ? Pourquoi les marranes sont-ils devenus, pour certains d’entre eux, des précurseurs de l’âge moderne ? Sont ainsi abordées les questions de l’« autre intérieur », de l’identité multiple, de la subjectivité scindée, de l’illusion de l’identité homogène, de la valeur de l’accomplissement individuel, de la sécularisation moderne par indifférence au judaïsme comme au christianisme, par l’importance accordée aux « choses de ce monde »…Yirmiyahu Yovel a enseigné à l'université de Jérusalem et à la New School University de New York. Il a reçu le Grand Prix d'Israël de philosophie, la plus haute distinction culturelle dans son pays. Ses livres les plus connus, Spinoza et Autres Hérétiques (1991) et Les Juifs selon Hegel et Nietzsche. La clé d’une énigme (2001), aux Editions du Seuil, ont été traduits dans plusieurs langues.
S'identifier pour envoyer des commentaires.