NOUVEAU : Pour le retrait de vos commandes déjà payées, ouverture d'un accès indépendant place du Maréchal Leclerc. Sonnez à la porte rouge.

L'estivant
EAN13
9782882502537
ISBN
978-2-88250-253-7
Éditeur
Les Éditions Noir sur Blanc
Date de publication
Collection
Littérature étrangère
Nombre de pages
120
Dimensions
23 x 15 x 0 cm
Poids
220 g
Langue
français
Langue d'origine
polonais
Code dewey
850
Fiches UNIMARC
S'identifier

Offres

Autre version disponible

Le livre

Un vieil homme retrouve avec émotion deux lettres écrites par Mirka, son premier amour, qu’il avait relégué au fond de sa mémoire. Il décide alors d’écrire à son fils et de lui raconter toute l’histoire, en commençant par sa rencontre avec cette adolescente lors des vacances d’été, au bord de la lagune de la Vistule, en 1951 et 1952. Dans ses lettres, la jeune fille lui annonçait être enceinte. Il ne lui a jamais répondu.

Bouleversé par cette paternité qui resurgit dans ses vieux jours, l’homme se met à la recherche de son passé. Cinquante ans plus tard, il se rend dans la maison sous les pins, au bord de la mer Baltique. Il y fait de longues promenades sur la plage et dans les dunes, se remémorant toute son existence et s’interrogeant sur ses choix, sa lâcheté vis-à-vis de ses proches, ses compromissions avec le système. Au fil des rencontres avec les habitants des lieux, il se rapproche pas à pas de la vérité.

Son récit simple et brut, teinté de mélancolie et de nostalgie, sonne comme une confession qui vient trop tard, une manière de s’expliquer avec sa propre existence.

Un roman bref, enlevé et finement psychologique, qui emporte le lecteur vers un dénouement inattendu. Egalement une réflexion sur la Pologne de la deuxième moitié du XXe siècle et sur la manière dont l’individu décide, ou non, de sa trajectoire de vie.

L’auteur

Né à Varsovie en 1935, Kazimierz Orłoś est un écrivain très populaire en Pologne. Il est l’auteur de nombreux romans, de scénarios, d’essais, de reportages et de pièces radiophoniques. Interdit de publication de 1973 à 1989, il a fait partie de l’opposition et a participé à la vie littéraire clandestine. Il a notamment collaboré aux revues Kultura et Puls, et à Radio Free Europe. L’Estivant est son premier livre traduit en français.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Érik Veaux