La chapelle des Pénitents blancs de Grenoble
1 autre image
Éditeur
L'Harmattan
Date de publication
Collection
Religions et Spiritualité
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

La chapelle des Pénitents blancs de Grenoble

L'Harmattan

Religions et Spiritualité

Offres

  • AideEAN13 : 9782140176098
    • Fichier PDF, avec Marquage en filigrane
    14.99

Autre version disponible

Construite en 1657, la chapelle des Pénitents blancs du Gonfalon de Grenoble,
rue Voltaire, également connue comme la chapelle de l'Adoration, est un lieu
insolite, méconnu, et pourtant d'un grand intérêt historique et patrimonial,
au coeur du Grenoble ancien. Elle a gardé son bel ensemble baroque, retable et
maître-autel, et abrite également les stalles (XVe siècle) de l'ancienne
abbaye des Ayes de Crolles. Siège, sous l'Ancien Régime, d'une confrérie de
Pénitents, ainsi que de la confrérie de la Miséricorde qui oeuvrait au service
des prisonniers, elle fut un lieu important de sociabilité, liée entre autres
aux familles de parlementaires dauphinois, mais aussi aux Vaucanson, à la
dynastie Hache et à la famille paternelle de Stendhal. Elle fut également au
XIXe siècle un sanctuaire important dédié à Notre-Dame de La Salette, et vit
passer saint Pierre-Julien Eymard.
S'identifier pour envoyer des commentaires.