De l'essence du Christianisme
Éditeur
ThéoTeX
Date de publication
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

De l'essence du Christianisme

ThéoTeX

Offres

  • AideEAN13 : 9782362602726
    • Fichier PDF, avec DRM Adobe
      Impression

      44 pages

      Partage

      6 appareils

      Copier/Coller

      44 pages

      Lecture audio

      Impossible

    4.00
Plus qu'une doctrine, plus qu'une morale, plus qu'une rédemption, le
Christianisme dans sa finalité ultime est la seule et unique religion unissant
l'homme à Dieu ; telle est la thèse que développe Car Ullmann (1796-1865),
théologien allemand influencé par Schleiermacher, mais qui prit une certaine
distance par rapport à ce maître. Dans son étude il examine le développement
historique du christianisme, en montrant le caractère incomplet de chacune de
ses phases : doctrinal avec les pères de l'Église, moral avec le catholicisme
du moyen-âge, rédemptif avec le protestantisme. Une telle hauteur de vue ne
pouvait que déplaire à l'esprit clérical, plus attaché à défendre son
orthodoxie qu'à comprendre la vérité. Ullmann fut sévèrement critiqué et
qualifié de mystique par Agénor de Gasparin, pasteur d'un biblicisme assez
simpliste et convenu. Nous ajoutons à notre réédition la réponse que lui fit
Ullman dans un opuscule intitulé De la Mystique, qui complète utilement le
premier. La traduction de l'allemand est l'œuvre d'Auguste Sardinoux
(1809-1890), doyen de la faculté de théologie de Montauban.
S'identifier pour envoyer des commentaires.