Shanghai Red
Éditeur
HiComics
Date de publication
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Shanghai Red

HiComics

Offres

  • Aide EAN13 : 9782378871666
    • Fichier EPUB à mise en page fixe, libre d'utilisation
    • Fichier Mobipocket, libre d'utilisation
    • Lecture en ligne, lecture en ligne
    • Fichier PDF, libre d'utilisation
    9.99

Autre version disponible

**XIXe siècle, Portland, Oregon.**

Red n’a jamais eu peur de travailler dur. Depuis l’enfance, elle endosse les
responsabilités et l’apparence d’un homme pour subvenir aux besoins de sa
famille. Mais le plus cruel restait à venir : droguée et kidnappée, elle est
enrôlée de force sur un navire en partance pour Shanghai, comme tant d’autres
à cette époque. Des années de servitude en mer qui se soldent par une
rébellion sanglante, et le désir implacable de se venger de ceux qui l’ont
arrachée à sa famille.

De retour à Portland, Red n’a qu’une obsession : retrouver les siens et
traquer les hommes qui l’ont vendue. Des bas-fonds de la ville et ses
souterrains secrets à la corruption des hautes sphères, Red fait couler le
sang, dans une quête de vengeance et d’identité qui la changera à jamais.

**Christopher Sebela** ( **Crowded** , **High Crimes** , **We(l)come Back** )
et **Joshua Hixson** ( **The Black Woods** , **The** **Plot** ) livrent avec
Shanghai Red un puissant polar historique et un récit de vengeance qui
transcende le genre, dans tous les sens du terme.

« Un comics sombre et superbe sur la vengeance et la violence de l’Histoire.
Tout simplement incroyable. » **Warren Ellis**

« Shanghai Red allie deux de mes thèmes préférés : histoire sanglante et
vengeance implacable. » **Kelly Sue Deconnick**

« Intense, beau, sincère, tragique et complètement bouleversant. » **Matthew
Rosenberg**

« Ce comics subvertit et réinvente le récit de vengeance, tout en créant à lui
seul un style nouveau et audacieux. » **Matt Fraction**

« Sebela, Hixson et Otsmane-Elhaou ont créé une œuvre d’art qui mérite d’être
reconnue pour sa grandeur incontestable. » **Robert Kirkman**
S'identifier pour envoyer des commentaires.