Le Râmâyana de Vâlmiki illustré par les miniatures indiennes du XVe au XIXe siècle
EAN13
9782903656768
ISBN
978-2-903656-76-8
Éditeur
Diane de Selliers
Date de publication
Collection
D. DE SELLIERS
Nombre de pages
1
Dimensions
31 x 30 x 27,5 cm
Poids
13517 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Le Râmâyana de Vâlmiki illustré par les miniatures indiennes du XVe au XIXe siècle

De

Diane de Selliers

D. De Selliers

Offres

Ramayana
de Valmiki


LES POINTS FORTS :

➢ Sept cents miniatures indiennes, dont la plupart inédites, illustrent pour la première fois l'intégralité de cette épopée sacrée de l'Inde.

➢ Dix ans de recherche iconographique dans le monde entier pour un résultat à la hauteur des exigences des éditions Diane de Selliers.

➢ La contribution d'Amina Taha Hussein-Okada, conservateur en chef au musée des Arts asiatiques Guimet à Paris, qui accompagne chaque miniature d'un commentaire narratif et symbolique. Elle nous offre également une introduction lumineuse sur les différentes écoles de peinture du xvie au xixe siècle.

➢ Un véritable objet d'art qui couronne vingt ans de dialogue entre la littérature et l'art.

➢ Une édition de luxe, limitée et numérotée.

« Tant qu'il y aura sur terre des montagnes et des rivières, l'histoire du Ramayana circulera dans les mondes. »

(Ramayana, chant 1, chapitre II)

« Cette année me restera chère et bénie ; c'est la première fois où j'ai pu lire le grand poème sacré de l'Inde, le divin Ramayana. Quiconque a séché son cœur, qu'il l'abreuve au Ramayana, qu'il boive à cette coupe profonde un long trait de vie, de jeunesse. »

(Jules Michelet, La Bible de l'humanité, 1864)

Annexes :

Le Ramayana de Valmiki

Iconographie du Ramayana

La participation d'éminents spécialistes

Le Ramayana dans la culture indienne

Actualité culturelle de l'Inde en France

Diane de Selliers, Éditeur

20, rue d'Anjou – 75008 Paris

Tél. : 01.42.68.09.00 – Fax : 01.42.68.11.50

Contact : Aurélie Razimbaud, ar@dianedeselliers.com

Anna Gomez, ag@dianedeselliers.com

www.EditionsDianedeSelliers.com

argumentaire

1991-2011 : un livre qui fait date dans l'histoire des Éditions Diane de Selliers

Un ouvrage d'exception, à la fois objet d'art et ouvrage de civilisation

Le Ramayana couronne vingt ans d'une démarche éditoriale d'exception, animée par la passion, le talent et un désir d'excellence.

Plus que jamais, avec ce vingtième titre, le défi est multiple.

Un défi éditorial tout d'abord, par l'ampleur sans précédent des moyens humains et financiers mobilisés tout au long de ces dix ans de travail :

- 2 responsables éditoriales, 23 stagiaires, un sanscritiste et, outre Amina Okada, le soutien de nombreux autres spécialistes, conservateurs, experts en art indien et collectionneurs passionnés ;

- 17 voyages en Inde ont été nécessaires, notamment pour accéder à des musées reculés ;

- 5 000 miniatures recensées, dont 80 % inédites ;

- 700 œuvres sélectionnées au sein des collections de 72 musées, institutions, galeries d'art, salles des ventes et plus de 30 collections privées à travers le monde.

Un défi commercial, car il s'agit de faire comprendre aux libraires l'importance de cet ouvrage de référence qui, comme le message universel qu'il véhicule, est destiné à traverser les âges et les peuples.

À chaque fois, l'enjeu sera de taille : transmettre la puissance d'un texte qui s'adresse à tous alliée à la splendeur d'une édition exceptionnelle. Beaucoup plus qu'un livre, c'est à la fois un ouvrage de civilisation et un objet d'art. Son prix de vente : 850 €.

Seul le succès des ouvrages précédents nous a permis de mener à bien ce projet et de couvrir les frais hors-production (déplacements, lancement, communication...), qui ne sont pas pris en compte dans le prix public.

Présentée dans un magnifique coffret illustré, cette édition de luxe est imprimée en tirage limité et numéroté. Ses sept volumes sont habillés de motifs moghols extraits des illustrations du livre et dessinés par le créateur Franz Potizek.

Un défi logistique pour diffuser et distribuer ce livre qui ne ressemble à aucun autre : sept volumes sous coffret, 1 700 pages, quinze kilos.

Des solutions sur-mesure ont été adoptées pour protéger cet objet d'exception et en faciliter le transport : un élégant sac personnalisé en taffetas rouge, aux deux poignées renforcées, accompagnera chaque livre; le coffret sera conditionné dans un carton double cannelure assorti d'une couche de mousse protectrice.

une ÉpopÉe sacrÉe...

Le chef d'œuvre littéraire et spirituel de l'Inde...

Le Ramayana est l'épopée fondatrice de l'hindouisme, la clef de voûte de la culture indienne mais dont les valeurs ont une portée universelle.

Rédigée en sanscrit aux alentours de l'ère chrétienne (vers 100 av. J-C), cette épopée sacrée de l'Inde compte 48 000 vers répartis en sept chants.

Le Ramayana, littéralement « la geste de Rama », raconte la vie exemplaire du prince Rama dont la grandeur d'âme et la force surnaturelle font de lui un héros légendaire vénéré en Inde et dans toute l'Asie du Sud-Est. Exilé de son royaume, il mène une vie d'ascète dans la forêt, accompagné de son épouse Sita et de son frère Laksmama. Enlevée par Ravana, le roi des démons, la bien-aimée de Rama ne lui sera rendue qu'à l'issue d'un effroyable combat contre les troupes du redoutable Ravana.

le plus illustré de la culture indienne

À la fin du xvie siècle, l'empereur moghol Akbar fait traduire le Ramayana du sanscrit en persan et le fait magnifiquement illustrer par les plus grands artistes de la cour. Durant près de trois cents ans, le Ramayana inspire des milliers de miniatures dans les royaumes rajputs du Rajasthan, les collines du Punjab, les Sultanats du Deccan, et à travers tout le sous-continent indien. Les plus belles d'entre elles sont reproduites dans cet ouvrage.

ÉclairÉe par une iconographie Éblouissante...

Dix ans de recherche dans le monde entier et une campagne photographique d'envergure ont été nécessaires pour identifier près de cinq mille miniatures du Ramayana, parmi lesquelles sept cents ont été sélectionnées pour illustrer cet ouvrage d'exception. Ce remarquable florilège est composé d'œuvres pour la plupart inédites, provenant de musées et de nombreuses collections privées en Inde, aux États-Unis, en Europe mais également au Canada, en Australie, au Qatar et au Pakistan.

et servie par d'Éminents spÉcialistes

Un travail d'une ampleur sans précédent, enrichi par l'éclairage unique des plus grands spécialistes :

➢ Les six cents commentaires iconographiques d'Amina Taha Hussein-Okada, conservateur en chef au musée des Arts asiatiques Guimet, en charge des arts de l'Inde, offrent au lecteur une compréhension de l'art, de la culture, de la religion, des traditions et des rites indiens. Amina Okada apporte ainsi un éclairage exceptionnel, didactique et esthétique sur l'œuvre la plus illustrée de la culture indienne. Sa remarquable introduction sur l'illustration du Ramayana dans l'histoire de la miniature indienne présente les manuscrits les plus importants et les différentes écoles de peinture du xvie au xixe siècle.

➢ La préface émouvante de B.N Goswamy, professeur émérite en histoire de l'art à l'université du Punjab, à Chandigarh. En évoquant sa propre relation au texte sacré nous montre qu'aujourd'hui encore le Ramayana est dans tous les foyers indiens et de l'Asie du Sud-Est, un compagnon et un guide de chaque instant.

➢ La traduction de référence, réalisée à partir du sanscrit, en prose, sous la direction de Madeleine Biardeau et Marie-Claude Porcher dans la « Bibliothèque de la Pléiade » (1999), retranscrit parfaitement le raffinement et la richesse de la langue.

fiche technique

Ramayana de Valmiki

illustré par les miniatures indiennes

du xvi e au xixe siècle

|TITRE |Ramayana de Valmiki illustré par les miniatures indiennes du xvie au xixe siècle |

|DESCRIPTION |L’intégralité de l’épopée sacrée de l’Inde, éclairée par 700 miniatures |

| |commentées qui accompagnent la narration. |

|INTRODUCTION |Amina Taha Hussein-Okada, conservateur en chef au musée des Arts asiatiques Guimet, en charge des arts de |

|ET COMMENTAIRES |l’Inde, offre un commentaire à chaque miniature et signe l’introduction « Le Ramayana dans la peinture |

| |indienne (xvie-xixe siècle) ». |

|PRÉFACE |« Plus qu’une épopée », de B. N. Goswamy, historien de l’art et professeur émérite ...
S'identifier pour envoyer des commentaires.