La Grenade française et ses institutions coloniales aux XVIIe et XVIIIe siècles, Entre échanges et dépendance
1 autre image
Éditeur
L'Harmattan
Date de publication
Collection
Historiques
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

La Grenade française et ses institutions coloniales aux XVIIe et XVIIIe siècles

Entre échanges et dépendance

L'Harmattan

Historiques

Offres

  • AideEAN13 : 9782140167331
    • Fichier PDF, avec Marquage en filigrane
    20.99
Cet ouvrage analyse la gouvernance et l'administration de cette petite colonie
à l'époque moderne. Centrée sur le système général des Antilles françaises et
sur les grandes îles comme Saint-Domingue, la recherche historique a négligé
les petits espaces ultramarins. Or, ceux-ci possèdent d'évidentes singularités
: à la Grenade, les gouverneurs particuliers, chargés de tâches principalement
militaires, doivent aussi y assurer l'essor économique et démographique.
Tribunaux et magistrats participent également de l'ordre colonial, au point de
s'opposer parfois aux riches et puissants planteurs, mais aussi aux autorités
royales. La Grenade, longtemps dépendante de la Martinique, est intégrée à un
réseau d'échanges qui englobe les colonies françaises de l'espace atlantique,
de la Nouvelle-France à la Guyane.
S'identifier pour envoyer des commentaires.