Marcel Proust, Écrire sans fin
Éditeur
CNRS Éditions via OpenEdition
Date de publication
Collection
Littérature
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Marcel Proust

Écrire sans fin

CNRS Éditions via OpenEdition

Littérature

Offres

  • AideEAN13 : 9782271127846
    • Fichier PDF, libre d'utilisation
    • Fichier EPUB, libre d'utilisation
    • Fichier Mobipocket, libre d'utilisation
    • Lecture en ligne, lecture en ligne
    11.99
Depuis quelques années, une critique structuraliste qui séparait
rigoureusement structure et genèse, exigeant la considération d’un texte clos
sur lui-même et dont elle négligeait les étapes et les variantes, n’est plus
de mise. Les chercheurs proustiens furent conduits à ce dépassement par
l’objet même de leur étude. Les matériaux que présente À la recherche du temps
perdu sont en effet ceux d’une œuvre inachevée non seulement dans son état
final, mais même potentiellement, car de nombreux éléments abandonnés ou au
contraire introduits en cours de route, notamment l’histoire d’Albertine,
témoignent d’une activité incessante de « surnourriture » et de remodelage qui
introduit de riches arrière-plans et de notables déviations par rapport à
l’orientation d’ensemble. Les auteurs des présentes contributions,
universitaires allemands, suisses et français, font ressortir, à propos de
nombreux aspects du roman proustien, l’importance fondamentale que revêt
l’étude des avant-textes, éléments non pas résiduels, mais constitutifs d’une
écriture jamais parvenue à un point de fixation définitif. Ils analysent cette
mobilité tantôt comme un phénomène de discours, du point de vue du produit ou
comme une autoproduction, tantôt dans sa relation avec le sujet écrivant,
envisageable lui-même sous différents angles. Il est certain en tout cas
qu’avec Proust la question du sujet se pose de nouveau avec insistance à la
critique contemporaine.
S'identifier pour envoyer des commentaires.