De l'éthique à l'ergothérapie, 3e édition, Un cadre théorique et une méthode pour soutenir la pratique professionnelle
1 autre image
Éditeur
Presses de l'Université du Québec
Date de publication
Langue
français
Langue d'origine
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

De l'éthique à l'ergothérapie, 3e édition

Un cadre théorique et une méthode pour soutenir la pratique professionnelle

Presses de l'Université du Québec

Offres

  • AideEAN13 : 9782760554177
    • Fichier PDF, avec DRM Adobe
      Impression

      Impossible

      Copier/Coller

      Impossible

      Partage

      6 appareils

      Lecture audio

      Impossible

    20.99
L’ergothérapeute se sent souvent démuni devant les situations éthiques plus ou
moins complexes rencontrées en pratique. En offrant un vocabulaire éthique et
une méthode d’approche des enjeux éthiques de la pratique ergothérapique, ce
livre entend outiller l’ergothérapeute afin qu’il soit en mesure d’aborder ces
situations avec plus d’aisance et de confiance, de façon à ce qu’il poursuive
le développement d’un souci aigu de l’éthique dans sa pratique. Cet ouvrage
permet de comprendre la nature de l’éthique en tant que discipline
philosophique. Il cerne les préoccupations essentielles de l’éthique appliquée
à la pratique ergothérapique et offre une base théorique en décortiquant la
théorie des stades de développement du raisonnement éthique de Kohlberg ainsi
que les trois familles de théories éthiques contemporaines que sont l’éthique
utilitariste, l’éthique déontologique et l’éthique des vertus, en plus de
cerner les valeurs propres à la profession (ontologie axiologique). Ces
théories sont synthétisées en un cadre éthique quadripartite afin de guider
l’ergothérapeute dans l’analyse des dimensions éthiques de sa pratique
professionnelle. Ce livre propose dix étapes pour résoudre de façon
structurée, méthodique et rigoureuse les enjeux éthiques auxquels ces
professionnels sont confrontés au quotidien. Cette troisième édition
actualisée a une visée pédagogique et pratique. Chaque chapitre comprend
plusieurs nouveaux exercices afin de faciliter l’intégration des notions
théoriques qui ont fait l’objet d’une synthèse approfondie. Cette édition met
donc l’accent sur la mobilisation des connaissances éthiques pour soutenir les
apprentissages et le développement de la pratique réflexive éthique en
ergothérapie. S’adressant d’abord à l’ergothérapeute, peu importe son lieu de
pratique et le rôle qu’il occupe (clinicien, consultant, coordonnateur
clinique ou de stage, gestionnaire, administrateur, enseignant, chercheur,
propriétaire d’une clinique privée, politicien, etc.), il se destine également
aux étudiants en ergothérapie qui travailleront à titre d’ergothérapeute.
Marie-Josée Drolet, titulaire d’un doctorat en philosophie de l’Université de
Montréal, est professeure agrégée au Département d’ergothérapie de
l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR). Mélanie Ruest est
ergothérapeute et titulaire d’un doctorat en recherche en sciences de la santé
de l’Université de Sherbrooke. Elle réalise un stage postdoctoral dans le
domaine de l’éthique appliquée au Département d’ergothérapie de l’Université
du Québec à Trois-Rivières (UQTR).
S'identifier pour envoyer des commentaires.