Sonnets
Éditeur
POL Editeur
Date de publication
Collection
Poésie
Langue
français
Langue d'origine
anglais
Code dewey
821.3
Fiches UNIMARC
S'identifier

Offres

  • AideEAN13 : 9782818004746
    • Fichier PDF, avec DRM Adobe
      Impression

      Impossible

      Partage

      6 appareils

      Copier/Coller

      Impossible

      Lecture audio

      Impossible

    9.49

Autre version disponible

Pourquoi retraduire, une fois de plus, les sonnets de Shakespeare, ou la
Tragédie du roi Richard II? Pour Frédéric Boyer, traduire n'est pas une simple
opération linguistique. C'est d'abord une forme d'engagement, une
confrontation sur un sol nouveau avec une patrie qui ne sera jamais tout à
fait la nôtre. Mais, en nous déportant dans l'autre langue d'une œuvre, nous
apprenons alors que nous n'étions d'aucun sol particulier, d'aucune patrie.
Traduire, et retraduire, est une nécessité pour nous sauver, collectivement et
individuellement, de l'oubli dans lequel nous sommes. Nous sommes oubliés des
œuvres et de leurs langues. Les retraduire c'est réveiller leur mémoire de
langage. Leur dire : nous sommes là nous aussi, et faire en sorte que nous
puissions nous entendre. Leur faire dire : faites-vous entendre en nous,
réveillez-nous, je vous prends dans mes mots, dans ma langue imparfaite et
inachevée.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur William Shakespeare
Plus d'informations sur Fréderic Boyer