Lettre ouverte à l'Afrique soixantenaire, Bilan subjectif d'une gouvernance au subjonctif
1 autre image
Éditeur
Éditions L'Harmattan
Date de publication
Collection
Points de vue
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Lettre ouverte à l'Afrique soixantenaire

Bilan subjectif d'une gouvernance au subjonctif

Éditions L'Harmattan

Points de vue

Offres

  • AideEAN13 : 9782140161452
    • Fichier PDF, avec Marquage en filigrane
    8.99

  • AideEAN13 : 9782140161452
    • Fichier PDF, avec DRM Adobe
      Partage

      6 appareils

    8.99

Autre version disponible

1960\. Pour la plupart des pays africains, l'histoire prend un autre visage.
Virage aussi ? À coeur ouvert et sans complaisance, Giscard Kevin Dessinga
dresse le bilan soixantenaire de la gestion du continent par ses propres
filles et fils, afin de restituer au peuple africain son vécu et ses rêves les
plus authentiques. Faute d'être assurés d'un avenir parfait, les Africains
doivent modestement s'attacher et s'attaquer aux problèmes et difficultés de
chaque jour et essayer d'apporter des solutions politiques aux problèmes
politiques, économiques aux problèmes économiques, culturelles aux problèmes
culturels, éthiques aux problèmes éthiques, sanitaires ou diplomatiques aux
problèmes sanitaires et diplomatiques.
S'identifier pour envoyer des commentaires.