Joseph Czapski, L'Art et la vie
Éditeur
Les Éditions Noir sur Blanc
Date de publication
Collection
Essais, Documents
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Joseph Czapski

L'Art et la vie

Les Éditions Noir sur Blanc

Essais, Documents

Offres

  • AideEAN13 : 9782882506436
    • Fichier EPUB, libre d'utilisation
    • Fichier Mobipocket, libre d'utilisation
    • Lecture en ligne, lecture en ligne
    22.99

Autre version disponible

Józef Czapski (1896-1993) a vécu de nombreuses vies au cours de ses quatre-
vingt-seize années d’existence. Il était étudiant à Saint-Pétersbourg pendant
la Révolution russe et peintre à Paris durant les Années folles. En tant
qu’officier de réserve polonais luttant contre l’envahisseur nazi aux
premières semaines de la Seconde Guerre mondiale, il a été fait prisonnier par
les Soviétiques. Au camp de Starobielsk, il fut l’un des très rares détenus à
avoir échappé au massacre de Katyn, un meurtre de masse ordonné par Staline et
mis sur le compte des Allemands. (Voir _Proust contre la déchéance_ et
_Souvenirs de Starobielsk_ , chez Noir sur Blanc – et Libretto –, ainsi que
_Terre inhumaine_ , repris dans la « Bibliothèque de Dimitri »).

Czapski n’est jamais retourné en Pologne après la guerre. Installé en région
parisienne avec sa sœur et les intellectuels de la revue polonaise Kultura, il
a travaillé sans relâche à faire connaître le sort de sa patrie soumise au
totalitarisme.

Czapski était une personnalité publique de tout premier plan, mais c’est la
peinture a donné un sens à sa vie. Eric Karpeles, également peintre, révèle la
complexité de Czapski, réunissant ici tous les fils de cette vie remarquable.

Né en 1953 dans l’État de New York, **Eric Karpeles** est peintre, écrivain et
traducteur. Il est diplômé de la New York Arts Students League et membre du
Czesław Miłosz Institute du Claremont McKenna College en Californie.

Son précédent ouvrage, _Le Musée imaginaire de Marcel Proust_ (Thames &
Hudson), a connu un très grand succès tant en anglais qu’en français. C’est
d’ailleurs en menant ses recherches sur Proust qu’il a découvert le nom, puis
l’œuvre de Joseph Czapski, pour lequel il s’est pris d’une passion singulière.

Publié en 2018 aux États-Unis, _Presque rien – L’art et la vie de Joseph
Czapski_ fut magnifiquement reçu par la critique américaine, faisant naître un
intérêt inédit pour la figure de Czapski à l’étranger. Fort de ce succès, Eric
Karpeles vient de faire paraître en anglais, chez Thames & Hudson, une
monographie des peintures et dessins de Joseph Czapski : _Apprenticeship of
Looking_ ( _L’apprentissage du regard_ ), 2019.
S'identifier pour envoyer des commentaires.