L’acier en Europe avant Bessemer
Éditeur
Presses universitaires du Midi
Date de publication
Collection
Méridiennes
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

L’acier en Europe avant Bessemer

Presses universitaires du Midi

Méridiennes

Offres

  • AideEAN13 : 9782810709793
    • Fichier PDF, libre d'utilisation
    • Fichier EPUB, libre d'utilisation
    • Fichier Mobipocket, libre d'utilisation
    • Lecture en ligne, lecture en ligne
    10.99
Ce livre est le fruit d’un colloque international tenu au Musée des arts et
métiers grâce au soutien de nombreuses institutions internationales et
nationales, en particulier le CNRS, le CDHTE/Cnam et l’Université Paris 8. Il
a réuni des historiens, des archéologues et des archéomètres autour de ce
matériau complexe qu’est l’acier avant l’ère de la production industrielle
massive. Le cadre chronologique est donc celui des longues durées, de
l’Antiquité au premier XIXe siècle. L’ouvrage s’articule autour de trois
thèmes. Il s’ouvre par des définitions de l’acier en un temps où ce matériau
n’avait pas été encore analysé selon les critères scientifiques contemporains.
Dans ce domaine, l’apport récent de l’archéométrie et de l’archéologie,
confronté aux terminologies d’usage comme aux traités savants, d’Aristote à
Réaumur, offre une compréhension diachronique, tant scientifique que
technique, d’un matériau dont la singularité frappe ses usagers depuis
l’Antiquité. L’ouvrage se poursuit par une présentation des procédés de
fabrications. Leur diversité illustra le foisonnement des modes opératoires
qui parfois coexistent malgré des ruptures techniques majeures. Le Moyen Âge
et les Temps modernes, périodes de différenciation des matières, des produits
et des techniques, ont concentré l’attention des auteurs. Enfin, une large
place a été consacrée aux marchés et aux usages de l’acier. Les différents
procédés répondent à des logiques d’adaptation des matériaux aux besoins, aux
contraintes et aux opportunités commerciales. Ouvrir le dossier de l’acier
avant Bessemer, c’est finalement poser de façon neuve la question de
l’entreprise et de la rationalité technique
S'identifier pour envoyer des commentaires.