Pratiques hagiographiques dans l’Espagne du Moyen-Âge et du Siècle d’Or. Tome 1
Éditeur
Presses universitaires du Midi
Date de publication
Collection
Méridiennes
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Pratiques hagiographiques dans l’Espagne du Moyen-Âge et du Siècle d’Or. Tome 1

Presses universitaires du Midi

Méridiennes

Offres

  • AideEAN13 : 9782810709991
    • Fichier PDF, libre d'utilisation
    • Fichier EPUB, libre d'utilisation
    • Fichier Mobipocket, libre d'utilisation
    • Lecture en ligne, lecture en ligne
    10.99
Les saints au Moyen Âge et au Siècle d’Or espagnols font partie de la vie
quotidienne et même de l’actualité littéraire, lorsque se trouvent à l’affiche
des comedias de Lope, ou lorsque sont publiées sous forme de roman-fleuve des
versions en prose des Vies de saints anciennement ou récemment canonisés. La
lecture des Flos Sanctorum, depuis le Moyen Âge, accompagnait toutes les
étapes de la vie : les enfants apprenaient à lire sur les Vies des saints, et
c’était la lecture la plus pratiquée dans l’univers des femmes, sans parler de
l’abondant lectorat appartenant au monde de religion. Ces lectures ont forgé
tout un imaginaire qu’il importe de ne pas laisser dans l’ombre. Le lecteur
moderne est surpris de découvrir combien les Pratiques hagiographiques
auxquelles se livrent les auteurs du Siècle d’Or révèlent une grande liberté
de plume, malgré les contraintes de la tradition. C’est ce qu’ont voulu mettre
en lumière les contributions d’un groupe de recherche, l’équipe 5 (LEMSO) de
FRAMESPA, qui a travaillé pendant sept ans sur les « représentations de la
figure du saint ».
S'identifier pour envoyer des commentaires.