La forge à la catalane dans les Pyrénées ariégeoises, Une industrie à la montagne (XVIIe –XIXe siècle)
Éditeur
Presses universitaires du Midi
Date de publication
Collection
Méridiennes
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

La forge à la catalane dans les Pyrénées ariégeoises

Une industrie à la montagne (XVIIe –XIXe siècle)

Presses universitaires du Midi

Méridiennes

Offres

  • AideEAN13 : 9782810709649
    • Fichier PDF, libre d'utilisation
    • Fichier EPUB, libre d'utilisation
    • Fichier Mobipocket, libre d'utilisation
    • Lecture en ligne, lecture en ligne
    10.99
Du xiiie à la fin du xixe siècle, de la mouline médiévale à la forge à la
catalane, les Pyrénées sont restées fidèles au procé­dé de réduction directe
du minerai de fer. Comprendre pour­quoi les Pyrénées ont conservé ce procédé
tout en choisissant au xviie siècle une méthode sidérurgique et une forge
inno­vantes qualifiées de « à la catalane » constitue l’objet de ce livre. La
réponse traditionnelle, convoquant archaïsme et routine, n’est pas
satisfaisante. La sidérurgie des Pyrénées ariégeoises, industrie à la
montagne, constitue un « système productif local » obéissant à des logiques
techniques, sociales et économiques dans un écosystème ingrat. Pour relever le
défi de la nature, les communautés des hautes vallées ont développé des
mécanismes d’exploitation pastorale, forestière et minière. Autour de la forge
à la catalane, dans un monde agro-pastoral, chacune d’elles a engendré des
dyna­miques particulières, recherchant le meilleur développement possible, y
ajoutant les migrations professionnelles des forgeurs, mineurs et charbonniers
dans une aire technique élargie, alors que le déséquilibre entre les hommes et
les ressources s’accentue. Le savoir-faire singulier des forgeurs joue le
premier rôle dans la pratique quotidienne de cette industrie (sensations,
observations et gestes), bel exemple de « culture technique d’un territoire ».
Il était donc impératif de donner une définition précise de la forge à la
catalane, techniquement assurée et historiquement documentée, bref de traiter
cette très célèbre forge en objet historique. Les résultats de cette étude ont
fixé le cadre chronologique, la période à la catalane du xviie au xixe siècle.
Finalement, la démarche historique a permis de mettre en lumière la complexité
de la sidérurgie directe des Pyrénées. Pour mener à bien ce travail,
l’historiographie des deux versants des Pyrénées a été mise à contribution.
S'identifier pour envoyer des commentaires.