Les Heures oisives
EAN13
9782070709250
ISBN
978-2-07-070925-0
Éditeur
Gallimard
Date de publication
Collection
Connaissance de l'Orient, format poche - chinoise (15)
Nombre de pages
294
Dimensions
19 x 12 x 1 cm
Poids
296 g
Langue
français
Langue d'origine
japonais
Code dewey
895.642
Fiches UNIMARC
S'identifier

Offres

Les heures oisives et les Notes de ma cabane de moine constituent avec les Notes de chevet de Sei Shônagon les trois chefs-d'œuvre de l'«essai» japonais.Le moine Urabe Kenkô est mort en 1350 après avoir servi à la cour comme officier subalterne. Personne au Japon ne peut parler de Kenkô sans évoquer Montaigne. M. Grosbois n'y manque pas dans sa préface. Système de pensée mis à part, c'est en effet la même liberté souveraine, le même ton (en apparence nonchalant, en fait suprêmement savant). Cet ascète connut l'amour ; ce moine est fort peu indulgent au bouddhisme conventionnel. Ce célibataire comprend les pères de famille. En fait il comprend tout, juge tout, avec lucidité. Scènes de mœurs, portraits, tableautins, réflexions morales composent un des maîtres livres de la littérature universelle.Les Notes de ma cabane de moine, rédigées plus d'un siècle avant Les heures oisives, célèbrent la liberté de l'existence érémitique.
Suivi de Notes de ma cabane de moine par Kamo no Chômei, traduites par le R. P. Sauveur Candau
Commentaires et notes des traducteurs
S'identifier pour envoyer des commentaires.