NOUVEAU : Pour le retrait de vos commandes déjà payées, ouverture d'un accès indépendant place du Maréchal Leclerc. Sonnez à la porte rouge.

Les Oxenberg & les Bernstein
Éditeur
Les Éditions Noir sur Blanc
Date de publication
Collection
Littérature étrangère
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Les Oxenberg & les Bernstein

Les Éditions Noir sur Blanc

Littérature étrangère

Offres

  • AideEAN13 : 9782882506221
    • Fichier EPUB, libre d'utilisation
    • Fichier Mobipocket, libre d'utilisation
    • Lecture en ligne, lecture en ligne
    14.99

Autre version disponible

« Ici repose pour l’éternité Joseph Bernstein, le rabbin des produits vintage.
Si vous allez au Paradis, faites appel à lui pour une paire d’ailes bonnes et
pas chères, story included. Si vous vous retrouvez en Enfer, des cornes et des
sabots comme chez lui, vous n’en trouverez nulle part. »

Voici une famille de Juifs américains, les Bernstein, qui a réussi à
Washington DC dans les années 1990 grâce au commerce en gros de vêtements
vintage. Persuadés que tout, désormais, des habits aux idées en passant par
les sentiments, est plus ou moins de « seconde main », ils s’efforcent de ne
voir dans le passé qu’une valeur ajoutée.

Soixante ans plus tôt, de l’autre côté de l’Atlantique, les Oxenberg achèvent
de se hisser parmi la bonne société de la ville de Iași, dans l’étrange
royaume de Roumanie. Jacques Oxenberg, dont on vante « les doigts
beethovéniens », est le meilleur obstétricien de la région. Il vient d’offrir
une auto à son épouse, laquelle lui a donné deux beaux enfants. Un gramophone
égaye les soirées de leur jolie maison, mais dehors... les voix rauques de la
haine commencent à gronder.

Lorsque la riche Dora Bernstein et son fils Ben se rendront à Iaşi, durant
l’été de 2001, les deux histoires se rejoindront, entre secrets de famille et
zones d’ombre de la mémoire collective.

Cătălin Mihuleac, né en 1960 à Iaşi, dans le nord-est de la Roumanie, a
travaillé une demi-douzaine d’années en tant que géologue. À la chute du
régime communiste, il a entamé une carrière de journaliste, tout en publiant
ses premiers textes satiriques. La parution de son roman Les Oxenberg & les
Bernstein fut un événement en Roumanie, ainsi qu’en Allemagne où l’on a salué
sa très grande originalité et sa force narrative imparable pour évoquer l’un
des plus grands tabous de l’histoire roumaine contemporaine, le pogrom de
Iaşi.
S'identifier pour envoyer des commentaires.