NOUVEAU : Pour le retrait de vos commandes déjà payées, ouverture d'un accès indépendant place du Maréchal Leclerc. Sonnez à la porte rouge.

Histoire de l'Heure
Éditeur
Editions des Régionalismes
Date de publication
Collection
PRNG
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Histoire de l'Heure

Editions des Régionalismes

Prng

Offres

  • AideEAN13 : 9782366346046
    • Fichier PDF, libre d'utilisation
    • Lecture en ligne, lecture en ligne
    • Fichier EPUB à mise en page fixe, libre d'utilisation
    • Fichier Mobipocket, libre d'utilisation
    5.99

Autre version disponible

Elisée Reclus avait eu l'idée de raconter l'histoire d'un ruisseau ou l'histoire d'une montagne ; et l'heure — ce 24e de jour — méritait tout autant de voir son étonnante histoire contée. La voici donc, simple, curieuse, illustrée sous la plume de J.-C. Houzeau.

« Une durée d'une heure est pour nous un laps de temps déterminé et toujours le même, comme un mètre est partout et dans toutes les circonstances une longueur constante. Il nous semble que cette fixité est une condition essentielle, tellement élémentaire que toutes nos idées de mesure seraient jetées dans la confusion si l'on sortait de cette simplicité. Cependant l'histoire prouve que les conceptions les plus simples sont celles auxquelles l'homme arrive en dernier lieu, et qu'il a toujours commencé par les combinaisons les plus compliquées. Dans un temps peu éloigné, il y avait encore, par toute l'Europe, des heures de diverses grandeurs. Il y avait des heures différentes pour l'été et pour l'hiver, des heures différentes pour le jour et pour la nuit, et l'inégalité atteignait parfois une valeur considérable... » (extrait de l'Introduction).

Jean-Charles Houzeau de Lehaye (1820-1888), né à Havré-Mons (Belgique), journaliste, astronome, il fut président de la Société royale de Géographie de Belgique, président de l'Observatoire de Bruxelles. Ce petit essai « temporel », édité seulement en 1889, inédit en France, méritait bien d'être redécouvert.
S'identifier pour envoyer des commentaires.