Guinée, 3 avril 1984, Une date et ses conséquences
Éditeur
Éditions L'Harmattan
Date de publication
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Guinée, 3 avril 1984

Une date et ses conséquences

Éditions L'Harmattan

Offres

  • Aide EAN13 : 9782140145469
    • Fichier PDF, avec DRM Adobe
      Partage

      6 appareils

    32.99

  • Aide EAN13 : 9782140145469
    • Fichier PDF, avec Marquage en filigrane
    32.99

Autre version disponible

Le 3 avril 1984, une semaine après la disparition du président Ahmed Sékou
Touré, l'armée s'empara du pouvoir en Guinée. Placé à la tête du pays par ses
pairs, le colonel Lansana Conté apparut comme le symbole d'une Guinée nouvelle
débarrassée des tares et des excès du régime précédent. Cependant des
contradictions internes éclatèrent très rapidement au sein de la nouvelle
équipe dirigeante. Elles atteignirent leur point d'orgue le 4 juillet 1985
lors de la tentative de coup d'État perpétrée par le colonel Diarra Traoré.
Mais l'échec fut cuisant et les représailles impitoyables. Diarra Traoré y
perdit la vie en même temps que la quasi-totalité des officiers supérieurs de
son ethnie. Avaient-ils tous été ses complices dans son ambition de se hisser
à la première place occupée par Lansana Conté ? Comment expliquer la violence
d'État et la férocité qui s'est abattue sur l'ensemble des membres de l'ethnie
du colonel putschiste ?
S'identifier pour envoyer des commentaires.