Déni, Mémoire sur la terreur
Éditeur
Des Femmes
Date de publication
Collection
Récit
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Déni

Mémoire sur la terreur

Des Femmes

Récit

Offres

  • Aide EAN13 : 9782721007377
    • Fichier EPUB, avec DRM Adobe
      Impression

      Impossible

      Copier/Coller

      Impossible

      Partage

      6 appareils

      Lecture audio

      Impossible

    15.99

  • Aide EAN13 : 9782721007568
    • Fichier PDF, avec DRM Adobe
      Impression

      Impossible

      Copier/Coller

      Impossible

      Partage

      6 appareils

      Lecture audio

      Impossible

    15.99

Autre version disponible

Jessica Stern, spécialiste reconnue en matière de terrorisme, met en regard
pour la première fois son parcours professionnel remarquable avec un parcours
personnel soigneusement tu jusque-là, marqué lui aussi, comme elle le dévoile,
par la terreur : celle d'un viol subi à l'âge de quinze ans avec sa sœur, et
celle de l’héritage d’un trauma générationnel marqué par la Shoah. Plus qu’un
témoignage de victime, ce « mémoire » se révèle une enquête passionnante,
menée sur plusieurs fronts, dont le résultat est un document original et
explosif qui se lit comme un roman policier. La relation entre celle qui a été
frappée par la violence d’une expérience intime traumatique et l’audacieuse
professionnelle du terrorisme se tisse au fil de rencontres et d’entretiens
déterminants que l’autrice nous fait partager et qui la font progresser dans
sa recherche de vérité : avec des proches de son agresseur, dont elle découvre
l’identité et apprend qu’il est décédé lors de la réouverture du dossier par
la police plus de trente ans après les faits ; avec d'autres victimes de cet
homme ; mais aussi avec celles d'un réseau de prêtres pédophiles que « son »
violeur aurait sans doute, lui aussi, croisés sur sa route… Son enquête
personnelle la conduit également à interroger son propre père, qui se livrera
pour la première fois sur son passé de petit garçon juif dans l’Allemagne
nazie des années 1930, ainsi que sur la mort de sa première femme, la mère de
Jessica, décédée lorsque cette dernière était enfant. L’autrice se rend enfin
à la rencontre d’elle-même : Dr. Stern enquête sur Jessica pour repérer avec
une précision quasi chirurgicale les failles qui auront marqué sa vie de
fille, de femme et de mère. Ce livre, dont chaque page a été arrachée à un
silence intérieur, familial, sociétal, culturel et historique, et écrite au
prix d’une lutte pied à pied avec le déni, est un livre rare et courageux.
S'identifier pour envoyer des commentaires.