NOUVEAU : Pour le retrait de vos commandes déjà payées, ouverture d'un accès indépendant place du Maréchal Leclerc. Sonnez à la porte rouge.

Indolence chronique
Éditeur
Editions Lamiroy
Date de publication
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Indolence chronique

Editions Lamiroy

Offres

  • AideEAN13 : 9782875952806
    • Fichier Mobipocket, libre d'utilisation
    • Fichier PDF, libre d'utilisation
    • Lecture en ligne, lecture en ligne
    • Fichier EPUB, libre d'utilisation
    5.99
« Peut-on être édité à 20 ans ? »
C'est pour répondre à cette question que nous avons lancé un appel aux auteurs de moins de trente ans, d'où le titre de la collection : Zone 30».
Parmi les nombreuses réponses, notre choix s'est porté comme une évidence sur le roman de Simon Vandenbulke et son livre Indolence chronique paraît pour ses 27 ans à la Foire du Livre de Bruxelles.
De l'écriture à la lecture, il ne manque que le dernier acteur... Vous !

Oscar est incapable de se défaire du souvenir de Léa. Lorsqu'il apprend sa mort, les espoirs qu'il entretenait secrètement d'un jour la retrouver s'effondrent d'un coup. Désormais, il doit repartir de zéro. Incapable de trouver une place dans une société qui l'intrigue autant qu'elle l'effraie, Oscar se laisse guider de rencontre en rencontre, à la recherche d'un nouveau but pour conduire sa vie.

Avec Maxime et Thomas, deux amis d'enfance, ils tournent en rond dans leur ville, comme trois détenus dans une cour de prison, où seul l'alcool semble leur apporter un peu de consolation. Il y a bien Lucie qui donnerait tout pour Oscar, mais est-il prêt à renoncer pour elle au seul projet capable de réaliser ses espérances ?

Simon Vandenbulke est né en 1993, à Liège. Il a suivi des études de philosophie à l'université de Liège, conclues par la rédaction d'un mémoire sur la question de l'héritage dans l'œuvre du cinéaste et écrivain allemand Alexander Kluge. Il suit actuellement des études de gestion culturelle à l'université libre de Bruxelles. Indolence chronique est son premier roman.
S'identifier pour envoyer des commentaires.