NOUVEAU : Pour le retrait de vos commandes déjà payées, ouverture d'un accès indépendant place du Maréchal Leclerc. Sonnez à la porte rouge.

Éditeur
L'Harmattan
Date de publication
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

De la violence à la non-violence active en Centrafrique

Étude statistique et sociologique

L'Harmattan

Offres

  • AideEAN13 : 9782140145056
    • Fichier PDF, avec Marquage en filigrane
    14.99

Autre version disponible

Les Centrafricains ne sont pas de nature violente. C'est la violence qui les révolte. Plusieurs ont été témoins et victimes de la violence de 2012 à 2013. Certains ont été surpris par les atrocités de la crise. Quelques-uns ont dû prendre les armes pour se défendre contre une violence usurpatrice. D'autres sont passés de victimes à bourreaux pour assurer leur sécurité ou se faire justice au détriment de leurs propres communautés. La faiblesse des institutions souveraines, l'ignorance et l'analphabétisme, l'appât du gain facile et la pauvreté matérielle, le régionalisme, la corruption et l'ingérence des impérialistes assoiffés de pierres précieuses et de terres vierges sont autant de causes qui provoquent la violence dans le pays.
S'identifier pour envoyer des commentaires.