NOUVEAU : Pour le retrait de vos commandes déjà payées, ouverture d'un accès indépendant place du Maréchal Leclerc. Sonnez à la porte rouge.

Présence de l’au-delà, Une vision médiévale du monde
Éditeur
Presses Universitaires du Septentrion
Date de publication
Collection
Histoire et civilisations
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Présence de l’au-delà

Une vision médiévale du monde

Presses Universitaires du Septentrion

Histoire et civilisations

Offres

  • AideEAN13 : 9782757422489
    • Fichier PDF, libre d'utilisation
    • Fichier EPUB, libre d'utilisation
    • Fichier Mobipocket, libre d'utilisation
    • Lecture en ligne, lecture en ligne
    15.99

Autre version disponible

Bien souvent dans la vision médiévale le monde des morts mérite à peine le nom d'Au-delà que nous lui donnons habituellement, tant sont perméables les frontières qui le séparent des vivants. C'est autour de cette évidence que sont ici rassemblées dix-huit articles qui nous offrent chacun à sa manière une transfiguration du temps, dans tous les sens de cette expression. En voici quelques exemples : le cadavre qui saigne en présence de son meurtrier fait entendre la Voix du sang ; sur le châtiment des parricides condamnés à l'errance perpétuelle flotte le syndrome de Caïn ; au fond des historiettes de Thomas de Cantimpré gît ce grand secret que tout a un sens, mais combien cette lumière est équivoque ! Dans les Regrets de la comtesse d'Alençon (+ 1292) la mourante triomphe de l'angoisse en lançant son cri : « Avec vous, Sire, droit comme ligne ! » Etc., etc. Et l'on aboutit ainsi à la conclusion d'Aaron J. Gourevich dans son livre L'image du monde chez l'homme médiéval (1980) (De cette manière) « la vie perd son caractère hasardeux et passager. Elle est insérée dans l'éternité et obtient par là un sens plus élevé... Le passé et l'avenir ont une valeur plus grande que le présent, ce temps éphémère ! ».
S'identifier pour envoyer des commentaires.