Huit ans de République en Espagne, Entre réforme, guerre et révolution (1931-1939)
Éditeur
Presses universitaires du Midi
Date de publication
Collection
Méridiennes
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Huit ans de République en Espagne

Entre réforme, guerre et révolution (1931-1939)

Presses universitaires du Midi

Méridiennes

Offres

  • AideEAN13 : 9782810709380
    • Fichier PDF, libre d'utilisation
    • Fichier EPUB, libre d'utilisation
    • Fichier Mobipocket, libre d'utilisation
    • Lecture en ligne, lecture en ligne
    9.99

Autre version disponible

Ce volume rassemble la plupart des contributions présentées lors des colloques
tenus dans le cadre des 9es et 10es Journées Manuel Azaña, à Montauban, en
2014 et 2015. Les thématiques de ces rencontres étaient ambitieuses : La
Seconde République espagnole, 1931-1936, entre réforme et révolution, la
première année, puis, la seconde année, Guerre d’Espagne, 1936- 1939, entre
guerre et révolution. Cette problématique, centrée sur l’action et les
représentations des forces sociales et politiques qui l’ont soutenue jusqu’au
bout, ne prétendait donc pas brosser une histoire totale de la Seconde
République. Les textes questionnent deux idées maîtresses de la période : la
réforme décisive d’un pays resté archaïque et la révolution qui – aux yeux de
beaucoup, mais pas forcément de la même manière – aurait permis de remédier de
façon décisive aux maux dont souffrait le pays, notamment les inégalités
sociales. L’affrontement de ces deux projets marque la première période de la
République, au cours du « bienio azañiste », les deux années de gouvernement
de Manuel Azaña (1931-1933). Il rebondit en 1936, après la victoire électorale
du Front populaire, quand le soulèvement militaire de Franco, soutenu par
Hitler et Mussolini, prend les armes contre la République. Cette fois, chez
ceux qui luttent pour la défendre, c’est la question de la priorité à donner à
la conduite de la guerre ou à la révolution qui fait débat et approfondit les
divisions. L’ouvrage aborde successivement ces périodes dans ses deux parties
: l’une consacrée aux réformes menées par la jeune République espagnole et
l’autre tournée vers les gouvernements en guerre et les forces sociales et
politiques à l’œuvre face à l’assaut des forces réactionnaires et fascistes
espagnoles et internationales. Les diverses contributions émanent de
spécialistes confirmés – espagnols ou français – et dressent un état de la
recherche historique actuelle. Apportant ainsi une vision plurielle sur les
huit petites années qui ont changé l’Espagne et sur une République trahie, à
qui le temps n’a pas été donné de réaliser ses espoirs.
S'identifier pour envoyer des commentaires.