Dissidences en Occident des débuts du christianisme au XXe siècle, Le religieux et le politique
Éditeur
Presses universitaires du Midi
Date de publication
Collection
Méridiennes
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Dissidences en Occident des débuts du christianisme au XXe siècle

Le religieux et le politique

Presses universitaires du Midi

Méridiennes

Offres

  • AideEAN13 : 9782810709366
    • Fichier PDF, libre d'utilisation
    • Fichier EPUB, libre d'utilisation
    • Fichier Mobipocket, libre d'utilisation
    • Lecture en ligne, lecture en ligne
    8.99

Autre version disponible

Cet ouvrage reprend les communications au colloque « La dissidence dans tous
ses états. Hérétiques, révoltés, insoumis, indignés... », qui s’est tenu à
Mazamet les 15 et 16 septembre 2012 à l’initiative du CIRCAED (Collectif
international de recherche sur le catharisme et les dissidences). Dans
l’esprit des organisateurs, il s’agissait de mettre à l’épreuve la pertinence
même du programme intellectuel de l’association : promouvoir des recherches
sur le catharisme et les dissidences. Tout le défi est dans ce « et » :
articuler le registre historiographique bien balisé des études sur les «
hérésies » dans l’espace chrétien, de l’Antiquité à la Réforme, avec une
réflexion plus large et plus contemporaine sur les formes particulières
d’opposition politique ou d’objection de conscience qui, dans les pays
totalitaires, ont été désignées comme le fait de dissidents. Le plus gros
dossier de l’ouvrage porte sur les dissidences religieuses dans le monde
chrétien. En harmonie avec les tendances actuelles de la recherche, les études
ont en commun de questionner les catégorisations conduisant ou pas au constat
de dissensus (et à la répression) en fonction, notamment, de l’ancrage social
des prises de position hétérodoxes. Elles émanent majoritairement d’historiens
travaillant sur chacune des quatre périodes traditionnelles. La réunion
d’études de cas éloignées dans le temps contribue à mettre au jour des
logiques de situation comparables, mais aussi corrélées aux contextes
spécifiques et aux changements globaux. Les contributions d’une philosophe,
d’un anthropologue et d’une spécialiste de l’oeuvre de Simone Weil visent pour
leur part à préciser la notion de dissidence comme posture d’opposition
singulière.
S'identifier pour envoyer des commentaires.