Les nouvelles heures de Pompéi
Éditeur
Flammarion
Date de publication
Collection
Histoire
Langue
français
Langue d'origine
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Les nouvelles heures de Pompéi

Flammarion

Histoire

Offres

  • AideEAN13 : 9782080204585
    • Fichier PDF, avec DRM Adobe
      Impression

      Impossible

      Copier/Coller

      Impossible

      Partage

      6 appareils

      Lecture audio

      Impossible

    15.99

  • AideEAN13 : 9782080204608
    • Fichier EPUB, avec DRM Adobe
      Impression

      Impossible

      Copier/Coller

      Impossible

      Partage

      6 appareils

      Lecture audio

      Impossible

    15.99

Autre version disponible

Le 25 octobre 79 pourrait être la nouvelle date officielle de l’éruption du
Vésuve – et non le 24 août comme on le supposa fort longtemps – à l’automne
plutôt qu’à l’été, quand la lumière décline et que les récoltes sont
terminées. C’est l’une des nombreuses découvertes des fouilles entreprises
depuis 2018 par Massimo Osanna, le directeur du site archéologique de Pompéi.
Car on pensait tout savoir ou presque sur Pompéi, dont la visite offre
littéralement un voyage dans le temps, sans imaginer qu’on pouvait encore y
découvrir des trésors. Les premiers résultats furent au-delà des espérances,
comme en témoignent les demeures magnifiques aux fresques soignées – la maison
d’Orion avec ses énigmatiques mosaïques, les inscriptions de la maison du
Jardin, ou l’œuvre évocatrice de _Léda et le cygne_. Grâce aux récentes
technologies, on en sait beaucoup plus sur la vie quotidienne, les rituels et
les fêtes. C’est cette nouvelle histoire de Pompéi que Massimo Osanna a
entrepris de raconter dans un récit qui montre à la fois le travail opéré sur
un chantier de fouilles et ses riches enseignements à qui sait les décrypter.
Dans les pas du chercheur, le lecteur se faufile partout : dans les maisons
aux alcôves équivoques, dans les tavernes des gladiateurs, dans les rues
abandonnées brutalement sous le déluge de cendres ardentes, tuant sur le coup
les Pompéiens, désormais figés pour l’éternité dans leur course.
S'identifier pour envoyer des commentaires.